Vienne est prête à garantir la libre circulation des personnes à la frontière tchéco-autrichienne

L'Autriche est prête à garantir la libre circulation des personnes à la frontière avec la République tchèque, sans égard à l'évolution de la controverse autour de la centrale nucléaire tchèque de Temelin. C'est ce qu'a déclaré le ministre autrichien de l'Intérieur, Günther Platter à l'issue d'une rencontre avec son homologue tchèque Ivan Langer. Comme il a également été constaté, la République tchèque progresse dans les préparatifs à son intégration dans l'espace Schengen. La décision de Vienne est essentielle pour Prague, a déclaré le ministre Langer. Les adversaires autrichiens de l'atome ont maintes fois bloqué les passages frontières et un nouveau blocus était envisagé pour le week-end prochain.