Violences domestiques : plus de 15 800 personnes expulsées de leur domicile depuis 2007

La police a expulsé de leur domicile 344 personnes responsables de violences domestiques, entre le début de cette année et la fin du mois de mars, selon les dernières données de l'ONG Bílý kruh bezpečí qui aide les victimes de ces violences. D'après une loi de 2007, les personnes responsables de violences domestiques peuvent être expulsées de chez elles afin de laisser le temps à leurs victimes de trouver refuge ailleurs.

Depuis que la loi est entrée en vigueur, la police a effectué plus de 15 800 expulsions de domicile. Leur nombre a augmenté progressivement depuis 2007, où quelque 862 cas ont été recensés, pour battre un triste record de 1 430 expulsions en 2011. En 2019, la police a expulsé 1 256 agresseurs de leur domicile.

En République tchèque aussi, les spécialistes craignent une augmentation de cas de violences conjugales à cause du confinement.