Covid-19 : la vaccination possible en janvier-février en Tchéquie, selon le ministre de la Santé

Les premières livraisons d’un vaccin contre le Covid-19 devraient arriver en République tchèque vers la fin du mois de janvier ou le début du mois de février, a annoncé le ministre de la Santé, mardi, devant les députés. Jan Blatný a confirmé à cette occasion que la vaccination, qui ne sera pas obligatoire, sera remboursée par l’assurance maladie. Une vaccination de l’ensemble de la population coûterait jusqu’à 5 milliards de couronnes (185 millions d’euros) à l’Etat tchèque.

Récemment, Jan Blatný a estimé que la couverture vaccinale contre le nouveau type de coronavirus pourrait atteindre un taux de 65 à 70% en fonction de l’efficacité de la substance. Pour l’heure, la République tchèque a précommandé des vaccins auprès de cinq sociétés, parmi lesquelles deux ont déposé une demande d’autorisation auprès de l’Agence européenne des médicaments.

Selon un sondage mené en septembre dernier, 58% des Tchèques ne souhaitent pas être vaccinés. Toutefois, le ministère de la Santé en a commandé un nouveau, dont les résultats seront annoncés en début de semaine prochaine. Une campagne en faveur de la vaccination est également prévue.