• 29/09/2022

    Vendredi, jour de fête des Jeroným, ciel clair et plutôt ensoleillé, avec des températures moyennes maximales autour de 14 °C.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 29/09/2022

    La République tchèque recevra 106 millions de dollars de soutien américain pour la modernisation de son armée, une compensation partielle pour les livraisons militaires de Prague à l’Ukraine. Cette aide, qui doit aussi contribuer à financer la cyber-protection du pays, a été approuvé par le Congrès américain, ont annoncé ce jeudi le ministère tchèque de la Défense et l’ambassade des États-Unis à Prague.

    100 millions de dollars proviendront du programme américain de financement des forces armées étrangères dans le cadre d’un deuxième paquet d’aide approuvé par le Congrès pour l’Ukraine. Six millions de dollars provenant du Fonds de lutte contre l’influence russe soutiendront la création d’équipes de cyber-protection qui seront mises en place au sein de l’armée tchèque, a indiqué le ministère.

    « Nous considérons ce don comme l’expression d’une reconnaissance de la manière dont la République tchèque aide l’Ukraine depuis le début du conflit et de la façon responsable dont nous prenons position pour notre propre sécurité et celle de nos alliés », a déclaré ce jeudi la ministre de la Défense Jana Černochová.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 29/09/2022

    Meta, l’entreprise qui englobe Facebook et Instagram, a annoncé le 27 septembre, avoir démantelé deux réseaux de désinformation instrumentalisant ses plates-formes et diffusant de fausses informations sur la guerre en Ukraine.

    Les internautes de plusieurs pays étaient visés par ces opérations de désinformation, menées depuis la Russie et la Chine. Un réseau basé en Chine ciblait notamment les internautes tchèques avec des informations critiquant le soutien de leur gouvernement à l’Ukraine et sa politique envers la Chine, et s’efforçait de propager des informations sur des problématiques géopolitiques critiquant les Etats-Unis.

    Ce réseau a fonctionné en République tchèque entre juillet et septembre. Selon Meta, les comptes concernés essayaient de diffuser leur contenu sur plusieurs plateformes, dont Facebook et Instagram. Sur Facebook, par exemple, le réseau gérait un groupe intitulé « Rendre la Tchéquie aux Tchèques ».

    Auteur: Anna Kubišta
  • 29/09/2022

    Le chef d’orchestre et directeur musical de l’Orchestre philharmonique tchèque Semyon Bychkov a prolongé de cinq ans son contrat. L’annonce a été faite mercredi soir avant le concert d’ouverture de la 127e saison de la Philharmonie tchèque par le directeur général de l’orchestre, David Mareček. En 2018, Semyon Bychkov avait pris la relève de Jiří Bělohlávek, décédé prématurément.

    « L’Orchestre philharmonique tchèque est devenu le centre de ma vie depuis que j’ai commencé à travailler avec lui. Je suis donc heureux qu’il en soit ainsi dans les années à venir », a-t-il déclaré.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 29/09/2022

    Le ministre tchèque de l’Intérieur, Vít Rakušan, a exhorté les Tchèques à ne pas succomber aux sirènes des manipulateurs qui proposent des solutions « simples mais irréalistes » aux conséquences de la guerre menée par la Russie. Via son compte Twitter, Vít Rakušan a déclaré que les peurs des gens en période d’incertitude étaient compréhensibles, mais que les solutions présentées par les populistes n’étaient pas une réponse.

    Mercredi, des dizaines de milliers de Tchèques se sont rassemblés sur la place Venceslas pour manifester leur mécontentement face à la politique du gouvernement. Ils ont exigé la chute du gouvernement, la conclusion de contrats de fourniture directe de gaz à bas prix avec la Russie et un changement radical de politique étrangère qui ferait de la République tchèque un pays neutre.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 29/09/2022

    A l’occasion de la journée de l’Etat tchèque, le 28 septembre, le président du Sénat Miloš Vystrčil a remis des médailles commémoratives en argent à 19 personnalités ayant excellé dans leur domaine ou contribué à la bonne réputation de la République tchèque à l’étranger.

    Parmi les lauréats de cette année figuraient la chanteuse d’opéra Dagmar Pecková, la journaliste Lída Rakušanová, l’écrivain Petr Hora-Hořejš, le cofondateur de l’ONG People in Need Igor Blažević, la chanteuse Ida Kelarová, la danseuse Yemi Akinyemi et Dele et Jakub Helebrant et Karel Müller, pasteurs de l’Eglise évangélique des Frères Tchèques et actifs sur les réseaux sociaux sous le nom de "Pastoral Brothers".

    Auteur: Anna Kubišta
  • 29/09/2022

    Mercredi, 762 nouveaux cas de Covid-19 ont été dépistés en République tchèque, soit environ 2 200 de moins qu’il y a une semaine. Mercredi était toutefois un jour férié, donc le nombre de tests était moins important. 277 personnes ont été testées positives pour une infection récurrente.

    Actuellement, plus de 1 200 personnes contaminées sont prises en charge dans les hôpitaux, soit environ 260 qu’il y a une semaine. Une quarantaine de patients sont dans un état grave, soit environ le double du nombre de mercredi dernier, selon les données du ministère de la Santé.

    A quelques exceptions près, le week-end et les jours fériés, le nombre quotidien de contaminations augmente de semaine en semaine depuis le début du mois de septembre.

    Auteur: Anna Kubišta
  • 28/09/2022

    Une manifestation contre le gouvernement de personnes demandant "la première place pour la Tchéquie" a démarré lundi après-midi sur la Place Venceslas à Prague avec l'hymne chanté par le groupe Ortel, prisé par l'ultra-droite. Plusieurs milliers de  manifestants étaient présents, mais moins que début septembre quand 70 000 personnes s'étaient rassemblées au même endroit avec le même slogan.

    Des rassemblements contre le gouvernement et contre la vie chère se sont également déroulés dans des villes de province dont Brno.

  • 28/09/2022

    Pas de pluie annoncée jeudi, avec des températures maximales autour de 14°C à Prague.

    L'actualité tchèque en français : https://mobile.twitter.com/RadioPragueFr

  • 28/09/2022

    La mairie de Prague a fermé le village de tentes pour les ressortissants ukrainiens dans le quartier de Troja en raison du froid, a rapporté l'agence de presse CTK. Les réfugiés sont transférés dans des centres d'hébergement dans les quartiers de Florence et de Smíchov, où la mairie de Prague paiera les frais.

    Le village de tentes de Troja abritait notamment des Roms d'Ukraine. "Pendant plusieurs semaines, il a été utilisé par quelques dizaines de personnes. Juste avant sa fermeture, il y avait 13 personnes ici. En ce moment, trois personnes séjournent déjà dans le centre d'hébergement à Florence, et 28 personnes y seront transférées demain", a indiqué le porte-parole de la mairie.

Pages