• 14/04/2024

    C’est un temps gris et même pluvieux qui régnera sur la majeure partie du territoire ce lundi, jour de la fête des Žofie et Sofie.

    Ce retour des nuages s’accompagne d’une baisse des températures, puisque celles-ci varieront entre 12 °C dans le nord de la Bohême, 16 °C à Prague et 19 °C dans le sud de la Moravie.

    Le temps restera ensuite humide jusqu’à la fin de la semaine avec un mercure qui ne devrait plus dépasser les 10 °C à compter de mardi.

  • 14/04/2024

    Alors que le mouvement populiste ANO figure largement en tête des intentions de vote depuis plusieurs mois et réaliserait un score de 34,5 % aux prochaines élections législatives selon le dernier sondage réalisé par l’agence Kantar pour la Télévision tchèque, contre seulement 16 % pour le parti conservateur ODS dirigé par le Premier ministre Petr Fiala et 10,5 % pour les Pirates, Alena Schillerová, qui est une des principales figures d’ANO avec l’ancien Premier ministre Andrej Babiš, a déclaré, ce dimanche, qu’elle n’imaginait pas la formation d’une coalition gouvernementale avec le parti d’extrême droite SPD.

    « Je ne peux pas imaginer que le mouvement ANO, qui est clairement un parti pro-occidental, puisse être en coalition avec quelqu’un qui réclame un référendum sur la sortie de l’UE, qui remet en cause nos engagements », a expliqué l’ancienne ministre des Finances. « Je ne siégerais pas au gouvernement avec Tomio Okamura (le leader du SPD), et je pense que ce point de vue commence à se répandre au sein l’ensemble de notre club [de députés] », a-t-elle également assuré.

    Face à la coalition gouvernementale de centre-droit composée de cinq partis en place depuis 2021, ANO et le SPD sont les deux formations de l’opposition à la Chambre des députés.

  • 14/04/2024

    Avant de s’envoler pour Washington, où il sera reçu à la Maison blanche ce lundi, le Premier ministre tchèque s’est exprimé devant les médias ce dimanche à Prague. Sans surprise, Petr Fiala a indiqué que les discussions avec Joe Biden porteront sur les derniers développements au Proche-Orient et sur l’attaque aérienne menée par l’Iran contre Israël, et que ceux-ci pourraient modifier l’ordre du jour de la visite.

    Le chef du gouvernement tchèque souhaite également discuter avec la partie américaine de la poursuite du soutien militaire à l’Ukraine. « J’aborderai cette question dans tous les entretiens », a-t-il expliqué. Selon lui, sans le soutien des États-Unis, et malgré l’initiative tchèque visant à l’achat de plusieurs centaines de milliers de munitions soutenue par plusieurs pays, « il sera très difficile, voire impossible » de mettre fin à l’agression russe à laquelle l’Ukraine est confrontée depuis plus de deux ans.

    Outre la réunion à la Maison Blanche, Petr Fiala rencontrera également le président de la Chambre des représentants, Mike Johnson, ainsi que d’autres membres du Congrès. Un discours au Hudson Institute, un think thank conservateur, ou encore hommage aux anciens présidents Václav Havel et Tomáš Garrigue Masaryk figurent également au programme de sa visite de deux jours aux États-Unis.

  • 14/04/2024

    En attendant la principale affiche de la 28e journée entre le Viktoria Plzeň et le Slavia Prague ce dimanche soir, le Sparta a repris provisoirement le fauteuil de leader de la Fortuna Liga, le championnat de Tchéquie de football, en s’imposant logiquement (3-1) sur la pelouse des Bohemians dans le « petit derby de Prague », samedi après-midi. Grâce à ce succès, son vingt-deuxième de la saison, le Sparta posséde deux points d’avance sur son grand rival.

    En cas de victoire à Plzeň, qui a affronté la Fiorentina en match aller des quarts de finale de la Ligue Europa Conférence jeudi soir (0-0), le Slavia reprendra néanmoins de nouveau la tête du classement, alors qu’il ne restera ensuite plus que deux journées de saison régulière avant le début des play-offs pour l’attribution du tittre de champion.

  • 14/04/2024

    Comme ailleurs dans le monde, l’attaque menée par l’Iran contre Israël dans la soirée de samedi a suscité de vives réactions en République tchèque aussi, où le gouvernement, par la voix de son chef, a rapidement exprimé sa solidarité avec l’État hébreu. « Nous soutenons résolument Israël et son droit à se défendre », a déclaré Petr Fiala.

    De son côté, le ministère des Affaires étrangères a fermement condamné « le comportement déstabilisant de l’Iran et de ses représentants qui ont décidé d'attaquer le territoire israélien. » « Nous rappelons le droit d’Israël à l'autodéfense. Le comportement agressif de longue date de l’Iran empêche la région du Proche-Orient de vivre dans la paix et la sécurité », a indiqué la diplomatie tchèque sur le réseau social X.

    Plusieurs autres responsables politiques tchèques ont également exprimé leur soutien à Israël. Président de la commission en charge des affaires étrangères à la Chambre des députés, Marek Ženíšek a ainsi déclaré que « le monde libre doit maintenant soutenir Israël ».

  • 14/04/2024

    L’Extraliga, le championnat d’élite de République tchèque de hockey sur glace, connaît ses deux finalistes depuis samedi soir. Třinec a en effet battu le Sparta (3-2, après prolongation), à l’O2 Arena de Prague, dans le septième et dernier match comptant pour les demi-finales et a ainsi remporté la série par quatre victoires à trois.

    Au terme de l’un des matchs les plus longs de l’histoire du championnat, disputé devant près de 17 000 spectateurs, le club de Moravie-Silésie, quadruple champion de République tchèque en titre, a inscrit le but vainqueur dans la quatrième prolongation (122e minute). Pour la première fois aussi dans l’histoire de la compétition, un club qui avait perdu les trois premiers matchs d’une demi-finale a réussi à se qualifier en remportant les quatre matchs suivants.

    Tandis que le Sparta n’a plus décroché le titre de champion depuis 2007, la finale opposera donc Pardubice, vainqueur de la saison régulière, à Třinec. Les deux premiers matchs de la série sont programmés mardi et mercredi prochains sur la glace du club de Bohême de l’Est.

  • 13/04/2024

    C’est un temps variable puis toujours plus nuageux au fil de la journée qui régnera sur l’ensemble du territoire ce dimanche, jour de la fête des Bonifác.

    Les températures varieront entre 18 °C dans le nord de la Bohême et 25 °C sur tout le front sud du pays.

  • 13/04/2024

    Parallèlement, Tomio Okamura a, lui, été réélu à la tête du parti Liberté et démocratie directe (SPD), qui est la deuxième force d’opposition à la Chambre des députés après le mouvement populiste ANO, lors du congrès qui s’est tenu à Prague ce samedi.

    Fondateur de cette formation d’extrême droite en 2015, et lui aussi sans opposant, Tomio Okamura a été réélu pour les trois prochaines années avec 88 % des suffrages. Un résultat qui lui a valu les félicitations, sur le réseau social X, de l’ancien Premier ministre Andrej Babiš.

    Lors de son discours prononcé ce samedi, Tomio Okamura, après avoir critiqué le gouvernement dirigé par Petr Fiala, s’est prononcé contre la migration, contre l’adoption de l’euro et en faveur de la fin de la guerre en Ukraine.  « De l’argent pour les Tchèques, pas pour l’Ukraine. Nous voulons la paix, pas la guerre. Non à l’immigration, non à l’euro. Nous voulons le droit au référendum », a-t-il déclaré.

  • 13/04/2024

    Sans surprise, et sans adversaire, Petr Fiala a été réélu président du Parti démocrate civique (ODS), ce samedi, lors du congrès de la principale formation de la coalition gouvernementale qui s’est tenu, ce samedi, à Ostrava (Moravie-Silésie).

    Premier ministre depuis 2021, Petr Fiala, 59 ans, s’est vu confier la direction du principal parti conservateur en Tchéquie pour la sixième fois de sa carrière. C’est donc lui qui sera le principal candidat de l’ODS lors des prochaines élections législatives qui se tiendront en 2025.

    Ministre des Finances, Zbyněk Stanjura a, lui, été réélu premier vice-président du parti lors d’un congrès au cours duquel les élections européenes, régionales et sénatoriales partielles, qui se tiendront toutes cette année, ont constitué le thème central des discours prononcés tout au long de la journée.

    Autant de scrutins que Petr Fiala considère qu’ils font partie « de la lutte pour le maintien des valeurs démocratiques pro-occidentales dans le cadre de la lutte contre les populistes et Moscou ».

  • 13/04/2024

    Comme plusieurs autres pays européens, la République tchèque a elle aussi appelé aux ressortissants tchèques à éviter de se rendre en Iran, en Israël et dans d’autres pays du Proche-Orient, en proie à de fortes tensions depuis l’annonce par l’Iran de sa volonté de frapper Israël, accusée d’une attaque le 1er avril sur le consulat iranien à Damas.

    Dans le contexte de la guerre en Israël et le Hamas et plus généralement d’une situation qui se dégrade dans la région, le ministère des Affaires étrangères a également demandé aux ressortissants tchèques résidant en Iran de quitter le pays dès que possible et à ceux résidant en Israël de faire preuve d’une prudence accrue.

Pages