Enfouissement des déchets nucléaires : les quatre sites envisagés ont été confirmés

L'Autorité de stockage des déchets nucléaires (SÚRAO) a approuvé, jeudi, la réduction du nombre de localités susceptibles d’accueillir à l’avenir un site de stockage profond, telle qu’elle avait été proposée par un groupe d’experts début juin. Les quatre localités concernées sont les villages de Janoch en Bohême du Sud, dans les environs de la centrale nucléaire de Temelín, Horka dans la région de Třebíč, Hrádek dans la région de Jihlava et Březový potok en Bohême de l'Ouest. Elles ont été retenues sur la base d’une analyse des critères de sécurité, des conséquences sur l’environnement et de la faisabilité technique du projet.

Il est prévu que ce site de stockage profond soit créé d'ici 2065. Le coût des travaux et de son fonctionnement est estimé à environ 110 milliards de couronnes (4,1 milliards d’euros). Actuellement, les déchets nucléaires issus de la production sont stockés dans les centrales mêmes, au nombre de deux en République tchèque.