Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png

Coronavirus : la situation en République tchèque jeudi après-midi

Sept personnes sont décédées du Covid-19 en République tchèque depuis le début de l'épidémie. Jeudi après-midi, une nouvelle victime, un homme âgé de 80 ans qui était hospitalisé à Hradec Králové (Bohême de l'Est), a été recensée. Dans la plupart des cas, il s'agissait de personnes souffrant d'autres maladies chroniques.

Ce jeudi, 1 775 cas de Covid-19 étaient recensés en Tchéquie. Dix personnes ont été déclarées guéries depuis l’annonce du premier cas dans le pays le 1er mars dernier.

Pour rappel, mercredi, le ministère de la Santé a renforcé les mesures de restriction, interdisant notamment les rassemblements de plus deux personnes, à l’exception des familles et des enterrements. Les gens sont également appelés à se tenir à une distance minimale de deux mètres des autres personnes qu'ils croisent dans la rue.

Coronavirus : la République tchèque va envoyer 10 000 combinaisons de protection en Italie et en Espagne

Quelques jours après avoir été accusée d’avoir volé 100 000 masques en provenance de la Chine à l’Italie, la République tchèque va proposer à l’Italie et à l’Espagne 10 000 combinaisons de protection destinées aux professionnels de la santé. L’information a été communiquée, ce jeudi, par le ministre de l’Intérieur, Jan Hamáček. Mercredi déjà, le ministre des Affaires étrangères, Tomáš Petříček, avait fait savoir qu’il souhaitait discuter des possibilités d’aider les deux pays les plus frappés par la crise du coronavirus.

Jan Hamáček a précisé que la République tchèque disposait actuellement de 250 000 combinaisons et que d’autres ont été commandées. « Nous pouvons nous le permettre et eux en ont désespérément besoin », a-t-il expliqué.

Voyages à l’étranger : le vice-ministre de la Santé ne veut pas les interdire, mais n’est pas très optimiste

Trois jours après sa déclaration très critiquée faite à la Télévision tchèque, où il avait indiqué que le Tchèques pourraient ne pas voyager à l’étranger pendant un an, voire peut-être même deux, le vice-ministre de la Santé, Roman Prymula, a précisé, dans un entretien publié ce mercredi dans le quotidien économique Hospodářské noviny, qu’il ne pensait pas que les frontières devraient rester fermées.

« Ce n’est pas moi qu’il appartient de décider d’interdire aux gens de voyager, a-t-il expliqué. Je pense seulement au regard des prévisions actuelles que ce sera, très, très compliqué. » Selon lui, il sera possible de voyager, mais la question sera de savoir quels pays autoriseront des ressortissants étrangers à entrer sur leur territoire. Par ailleurs, s’il a confirmé que les mesures de confinement imposées par le gouvernement pourraient être assouplies après les fêtes de Pâques, il a mis en garde contre un optimisme excessif. Il ne prévoit ainsi pas la possibilité d’organiser de grands rasemblements avant les vacances d’été.

Coronavirus : la Banque centrale tchèque adapte son taux directeur à la situation

Pour la deuxième fois depuis le début du mois de mars, la Banque centrale tchèque (ČNB) a abaissé, ce jeudi, son principal taux directeur de 0,75 point pour l’établir à 1%. La baisse précédente, le 16 mars, avait été de l’ordre de 0,5 point. Le but de cette initiative est de limiter les conséquences de la situation actuelle sur les entreprises, les artisans et les foyers en raison de l’épidémie de coronavirus.

En février dernier, la ČNB avait surpris les marchés en annonçant la première hausse, depuis mai 2019, de son principal taux directeur de 0,25 point, à 2,25%, et ce alors que l’institution avait légèrement revu à la baisse ses prévisions de croissance.

Télétravail : une grande majorité de Tchèques apprécient

Un tiers des Tchèques ont la possibilité de travailler chez eux et 28% profitent actuellement de cette possibilité. La majorité d’entre eux préfèrent le télétravail au travail au bureau, toutefois 15% affirment ne pas apprécier ce qui en République tchèque est appelé le « home office ». Tels sont les principaux enseignements qui ressortent d’une enquête menée la semaine dernière auprès de 2 000 personnes par la société Solitea, dont les résultats ont été communiqués ce jeudi.

Comme ailleurs en Europe, un nombre record de personnes en République travaillent à domicile en raison de la crise du coronavirus. Seuls 8% des personnes interrogées affirment qu’elles pourraient travailler chez elles, mais que leur employé ne les y autorise pas. Inversement, seuls 4% ne profitent pas de cette possibilité et préfèrent rester sur leur lieu de travail habituel.

Sport : le marathon de Prague et le meeting d’Ostrava reportés

Plusieurs événements sportifs organisés chaque année en République tchèque ont été reportés par leurs organisateurs, mardi, en raison de la crise du coronavirus. Après le semi-marathon, qui devait se tenir fin mars, le marathon de Prague ne se tiendra pas non plus le 3 mai prochain. Aucune date de remplacement n’a encore été annoncée, diverses possibilités sont à l’étude dans un calendrier international surchargé. Le semi-marathon se courra, lui, le 6 septembre, si l’évolution de la situation le permet.

Le meeting d’Ostrava, qui est la plus grande réunion d’athlétisme organisée en République tchèque et figure cette saison au programme du World Athletics Continental Tour Gold – soit la série d’épreuves la plus importante après la Ligue de diamant - ne se tiendra pas non plus le 22 mai et a été reporté au 8 septembre.

Météo

Comme jeudi, c’est un temps variable avec encore de belles et franches éclaircies qui continue de régner sur la majeure partie du territoire ce vendredi, jour de la fête des Dita.

Les températures varient entre 14° C et 16° C. Avant le passage à l’heure d’été dans la nuit de samedi à dimanche, le soleil se lève à 5h46 et se couche à 18h24.