Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png

Andrej Babiš en visite en Estonie

Le Premier ministre tchèque entame, ce lundi, une visite de deux jours en Estonie. Mardi, Andrej Babiš sera reçu par son homologue Jüri Ratas et visitera également le Centre d’excellence de cyberdéfense coopérative de l’OTAN basé à Tallinn.

Les questions européennes, et notamment le prochain budget pluriannuel de l’UE pour la période 2021-2027, la politique climatique, la coopération dans le domaine de la défense, la numérisation de l’administration publique ou encore la coopération régionale seront quelques-uns des principaux sujets de discussion entre les chefs de gouvernement des deux pays.

Initialement, Andrej Babiš aurait dû se rendre en Estonie en décembre dernier. Il avait finalement annulé son voyage à la dernière minute en raison de la fusillade dans un hôpital d’Ostrava (Moravie-Silésie), qui a causé la mort de sept personnes. Le 31 décembre dernier s’est achevée la mission de trois mois de surveillance de l’espace aérien des pays baltes par cinq avions de chasse Jas-39 Gripen de l’Armée tchèque, en collaboration avec des pilotes belges et danois.

OTAN : selon Andrej Babiš, la Tchéquie pourrait consacrer 2 % de son PIB à la défense en 2024 à certaines conditions

La République tchèque pourrait être en mesure de consacrer 2 % de son produit intérieur brut à la défense en 2024 si la croissance économique reste stable d’ici-là. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre, Andrej Babiš, ce lundi, en réaction au débat de ces derniers jours relatif au budget consacré aux dépenses dans le domaine de la défense.

Pour cette année, le ministère dispose d’un budget record de 75 milliards de couronnes (environ trois milliards d’euros), toutefois encore très insuffisant pour respecter les engagements pris vis-à-vis de l’OTAN.

Membre de l’Alliance atlantique depuis un peu plus de vingt ans, la République tchèque, qui compte actuellement quelque 21 500 soldats, s’est engagée récemment à augmenter la part de son budget consacrée à la défense à 1,4 % de son PIB d’ici 2021, avant donc théoriquement d’atteindre la barre des 2 % en 2024. Selon le vice-Premier ministre et leader du parti social-démocrate, Jan Hamáček, il manque toutefois d’une réelle volonté politique pour parvenir à cet objectif.

Coronavirus – Aide à la Chine : la République tchèque prépare un autre avion

La République tchèque va envoyer un avion de son armée en Chine qui comportera une aide humanitaire fournie par les villes, les régions, les entreprises et diverses institutions du pays. Le gouvernement a accepté, ce lundi matin, la proposition formulée par le ministre des Affaires étrangères, Tomáš Petříček. Selon le communiqué de presse mis en ligne sur le site du ministère, le vol qui permettra le transport de sept tonnes de matériel, pourrait être organisé pour fin février – début mars. L’opération est coordonnée par la Croix-rouge tchèque et chinoise.

L’aide officielle du gouvernement tchèque dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus en Chine doit partir, elle, de Vienne ce lundi. Quelque 4,5 tonnes de matériel médical seront envoyées. Ce transport jusqu’à Wuhan, projet commun avec l’Autriche, la Hongrie et la Slovénie, est cofinancé par l’Union européenne.

Le gouvernement a approuvé la hausse des minima sociaux

Le revenu vital minimum en République augmentera de 13,2 % à compter du 1er avril prochain et son montant passera alors à 3 860 couronnes (155 euros), contre 3 410 couronnes (136 euros) actuellement. Il s’agit de sa première augmentation depuis un peu plus de huit ans. La décision a été prise par le gouvernement ce lundi et constitue, selon les sociaux-démocrates, une réaction à l’inflation (taux de 3,6 % en janvier dernier).

Par ailleurs, le montant du revenu minimum dit d'existence passera, lui, de 2 200 à 2 490 couronnes (près de euros). Ces prestations sociales, qui sont censées couvrir les besoins vitaux des individus qui ne disposent pas de revenus, restent toutefois bien loin du seuil de pauvreté, qui est actuellement d’environ 12 000 couronnes (environ 480 euros). La République tchèque continue de compter parmi les pays avec un des plus faibles taux de pauvreté en Europe.

Cinéma : les productions étrangères en République tchèque continuent de rapporter gros

Près de 9 milliards de couronnes (360 millions de couronnes) est le montant des sommes dépensées par les sociétés de production étrangères lors des tournages en République tchèque en 2019, selon les données communiquées par le Fonds tchèque pour la cinématographie, ce lundi. Au total, près de 80 films et séries y ont été tournées, majoritairement des séries pour des plateformes en ligne Netflix ou Amazon.

Il s’agit d’une augmentation de près de 50 % par rapport à 2018, qui avait déjà été une année record. Cette tendance s’explique en grande partie par les subventions ou crédits d’impôts accordés par l’Etat tchèque aux sociétés qui viennent tourner dans le pays. Pour 2019, leur montant s’est élevé à 1,3 milliard de couronnes (52 millions d’euros).

Depuis 2010, 20% des sommes dépensées sur place pour les besoins de la production sont remboursées. Et si d’autres pays remboursent davantage, la République tchèque continue de profiter de son savoir-faire en matière de cinéma pour faire face à la concurrence.

Réchauffement climatique : 18,2°C en Bohême de l’Ouest dimanche

Bien que les stations de ski aient encore attiré de nombreux skieurs tout au long du week-end grâce essentiellement à la couche de neige technique encore exploitable, de nouveaux records de douceur ont été établis dans un cinquième des stations météorologiques du pays dimanche, selon les données communiquées dans la soirée par l’Institut hydrométéorologique tchèque (ČHMÚ). A Klatovy, dans les environs de la ville de Plzeň, en Bohême de l’Ouest, le mercure est monté jusqu’à 18,2° C, soit la température la plus haute relevée.

Plus généralement, les températures ont été très nettement supérieures aux normales saisonnières également en Bohême centrale et du Sud. A České Budějovice, 17,2° C ont ainsi été mesurés, soit un nouveau record pour un 16 février depuis l’ouverture de la station dans le quartier de Rožnov il y a 136 ans.

Foot – Championnat tchèque : les Bohemians ont mis fin à l’invincibilité du Slavia

Battu sur la pelouse de son voisin des Bohemians 1905 (0-1), dimanche soir, le Slavia Prague a subi sa première défaite de la saison en Fortuna Liga, le championnat de République tchèque de football, à l’occasion de la 21e journée. Ce revers met fin aussi à une série d’invincibilité de vingt-six matchs consécutifs dans la compétition. Inversement, il s’agit la première victoire des Bohemians dans le derby du quartier de Vršovice depuis septembre 2014. Elle permet aux « Kangourous » de remonter à la 11e place au classement.

Malgré ce faux-pas, le Slavia Prague, qui n’a encaissé que cinq buts depuis le début de saison, conserve une confortable avance de 13 points en tête du classement sur le Viktoria Plzeň. Dimanche, le club de Bohême de l’Ouest s’est nettement imposé (3-0) sur la pelouse d’Opava, avant-dernier, grâce notamment à deux buts de son attaquant français Jean-David Beauguel.

Météo

La grisaille reste de mise sur la majeure partie du territoire ce mardi, jour de la fête des Gizela. Bien variable dans le sud, le temps est davantage pluvieux dans la moitié nord.

Les températures, en baisse, varient entre 6° C et 11° C. Le soleil se lève à 7h05 et se couche à 17h22.