Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png

Le vent continue de faire des dégâts

Quelque 56 000 foyers restaient sans électricité ce mardi matin en raison du fort vent qui a continué de souffler dans la nuit de lundi à mardi. Les régions les plus frappées sont la Bohême du Sud, la Bohême centrale et la Bohême de l’Est.

Par ailleurs, plus de 5 000 interventions de pompiers ont été nécessaires durant la journée de lundi, soit environ trente fois plus qu’habituellement. Une vingtaine de lignes de chemin de fer restent également coupées ce mardi matin.

La tempête qui souffle sur l'Europe depuis dimanche, appelée Sabine en Tchéquie, a atteint le pays dans la nuit de dimanche à lundi, avec des rafales mesurées à 180 km/h à Sněžka, le sommet le plus haut de Bohême. Si le vent continue de souffler ce mardi, ce sera toutefois avec une moindre intensité que ces deux derniers jours.

En Allemagne, nouvelle augmentation de migrants clandestins en provenance de République tchèque

Le nombre de migrants qui ont pénétré clandestinement sur le territoire allemand depuis la République tchèque a de nouveau augmenté en 2019, a fait savoir le ministère de l’Intérieur allemand. Leur nombre total s’est élevé à près de 4 000. L’Autriche est le seul pays depuis lequel le nombre de ces migrants passant illégalement la frontière a été plus important. Toutefois, dans le cas de l’Autriche, leur nombre a été en baisse, comme pour la majorité des autres pays voisins de l’Allemagne.

Au total, les autorités allemandes ont interpellé, pour les onze premiers mois de l’année, 36 654 migrants illégaux essayant de franchir la frontière, un chiffre en légère baisse par rapport à 2018. A l’exception de trois postes sur sa frontière longue de 820 kilomètres avec l’Autriche, l’Allemagne, qui est entourée exclusivement de pays membres de l’espace Schengen, ne contrôle cependant systématiquement aucune frontière avec ses voisins.

L’année dernière, le ministère de l'Intérieur tchèque avait réagi à l’annonce de ces données en faisant savoir que ces données étaient trompeuses : le nombre inclurait en effet les personnes ayant déjà reçu un droit d’asile en République tchèque, ce qu’elles ont ensuite été incapables de prouver une fois en Allemagne.

Dix ans de prison requis contre l’ancien imam de Prague, accusé de soutien au terrorisme

Le Procureur de la République a proposé une peine de dix ans de prison contre l'ancien imam de Prague, Samer Shehadeh, accusé de soutien au terrorisme. Dans son dernier réquisitoire prononcé ce mardi au tribunal de la ville de Prague, il a affirmé que sa culpabilité avait pu être démontrée. D'origine palestinienne, né à Prague et formé en Arabie saoudite, Samer Shehadeh a fait l'objet d'une enquête de la police tchèque à la suite d'indices témoignant de sa radicalisation.

En détention provisoire depuis novembre 2018, il lui est reproché notamment de s’être occupé du transfert de son frère et de sa compagne vers la Syrie, où ils ont rejoint les rangs du Front al-Nosra, une organisation terroriste anciennement affiliée à Al-Qaïda. Par ailleurs, avec leur aide, l’ancien imam a envoyé en Syrie l’argent de collectes organisées à Prague.

S’il a reconnu les faits, Samer Shehadeh prétend que ses actes ne sont pas délictueux conformément à la loi islamique.

Une turbine à vapeur tchèque sera livrée prochainement au Japon

La société Doosan Škoda Power, basée à Plzeň, en Bohême de l’Ouest, va livrer sa première turbine à vapeur au Japon. Selon l’agence de presse tchèque ČTK, il s’agit d’une commande d’un montant de plusieurs centaines de millions de couronnes. Cette turbine d’une puissance de 75 MW servira à la production de biomasse dans la nouvelle centrale située dans la ville de Dodegaura, dans la préfecture de Chiba.

En raison de la domination des fabricants locaux, le Japon était jusqu’à présent considéré comme un marché énergétique quasi inaccessible. Des turbines de la société de constructions mécaniques Doosan Škoda Power, qui possède une histoire longue de plus de 100 ans, se trouvent pourtant dans des centrales électriques de très nombreux pays dans le monde. Cette réussite sur le marché japonais a été possible grâce à l’important soutien de la société-mère coréenne Doosan Heavy Industries & Construction. La mise en service de cette turbine en cours de fabrication est prévue pour 2022.

Immobilier : en 2019, l’inflation des prix des appartements neufs à Prague a été moindre

Le prix moyen de vente d’un appartement neuf à Prague s’est élevé à 112 000 couronnes (4 480 euros) à la fin de l’année dernière, soit une augmentation de 6 % en l’espace d’un an. Les chiffres ont été communiqués par le cabinet de conseil Deloitte.

S’il s’agit du rythme de croissance le plus lent depuis 2017, les prix de vente des appartements neufs dans la capitale tchèque ont augmenté en moyenne de 90 % durant ces cinq dernières années. Le nombre d’appartements libres fin décembre 2019 s’élevait à près de 5 300, soit une baisse interannuelle de 14 %.

Forte augmentation en 2019 du nombre de sangliers abattus

Les chasseurs ont tué 229 000 sangliers en République tchèque l’année dernière, selon les premières estimations de l’Administration vétérinaire (SVS). Il s’agit d’une augmentation de 58 % en l’espace d’un an.

Les chasseurs continuent de redouter la propagation de la peste porcine africaine, et ce bien que la République tchèque soit officiellement devenue, l’année dernière, selon Bruxelles, le premier pays à avoir éradiqué la maladie. Celle-ci est toutefois réapparue récemment dans l’ouest de la Pologne, région frontalière.

Depuis quatre ans, les sangliers peuvent être chassés toute l’année en République tchèque afin d'en réguler les populations et de limiter les dégâts importants sur les surfaces cultivées et dans les forêts. Auparavant, leur chasse n’était autorisée que du mois d’août à fin janvier. La loi concerne également les laies et les marcassins.

Sculpture celtique : œuvre exceptionnelle, la tête de Mšecké Žehrovice va être exposée à Olomouc

Œuvre remarquable de la statuaire celtique, la tête de Mšecké Žehrovice a été transférée, sous d’importantes mesures de sécurité, ce mardi, depuis le dépositaire du Musée national à Terezín à Olomouc, où elle sera prochainement exposée au Musée régional jusqu’au 23 février prochain. Très fragile et unique en son genre, elle n’est présentée qu’exceptionnellement au public. Il s’agit là de l’une des plus importantes découvertes archéologiques jamais réalisées sur le territoire de la République tchèque.

Haute de 25 centimètres, cette tête d’une statue en marne, dont la valeur est inestimable selon les experts, a été découverte en 1943 par un mineur dans une carrière de sable située à proximité de la commune de Mšecké Žehrovice, en Bohême centrale. Considérée comme un des meilleurs exemplaires de la sculpture celtique, cette tête représentant probablement un druide celte est datée du IIIe siècle avant Jésus-Christ.

Cette exposition au Musée régional d’Olomouc fait suite à celle de la célèbre Vénus paléolithique de Věstonice, qui est considérée comme la plus ancienne statuette de céramique au monde, en fin d’année dernière. Plus de 20 000 visiteurs s’y étaient alors rendus en l’espace de douze jours.

Météo

Le vent perd de son intensité et souffle moins fort sur l’ensemble du territoire ce mercredi, jour de la fête des Slavěna. Le temps reste très variable entre brèves précipitations à caractère très local et franches éclaircies. Quelques faibles chutes de neige sont attendues en altitude.

Les températures varient entre 3° C à Liberec (Bohême du Nord) et 7° C à Olomouc ou Brno (Moravie). Le soleil se lève à 7h16 et se couche à 17h12.