Infos du jour

Cinéma : la République tchèque continue d’attirer les productions étrangères

Les sociétés de production cinématographique étrangères ont passé plus de 1 000 jours de tournage en République tchèque en 2018 pour un montant total de dépenses avoisinant les 5 milliards de couronnes (195 millions d’euros). 65 % de ce volume a concerné la production de séries, selon le communiqué de presse publié, ce mercredi, par le Fonds pour la cinématographie. Celle-ci précise que l’année écoulée a été globalement une des meilleures depuis le lancement en 2010 par le gouvernement d’un ensemble de mesures visant à attirer les producteurs étrangers.

Actuellement, la République tchèque rembourse à hauteur de 20 %, sous forme de subventions ou de crédits d’impôt, des sommes dépensées par les sociétés étrangères pour les besoins de leur production. Au total, quelque quarante films et séries ont ainsi été tournés en République tchèque en 2018. Le Fonds pour la cinématographie entend toutefois à ce que la participation de l’Etat tchèque au financement de ces réalisations internationales passe à 25 % dans un proche avenir de façon à ce que la République tchèque puisse rester compétitive face à la concurrence des autres pays de la région, et notamment de la Hongrie.

Industrie automobile : le salaire moyen a augmenté de 8,7 % en 2018

Travailler dans l’industrie automobile en République tchèque est plutôt avantageux d’un point de vue financier. Le montant du salaire brut mensuel moyen s’y est élevé à 40 865 couronnes (1 590 euros) en 2018, soit une augmentation interannuelle de 8,7 %. Il s’agit d’une rémunération supérieure de 31 % au niveau du salaire moyen pour l’ensemble de la population. Le nombre d’employés s’est élevé à quelque 133 000, soit là aussi une croissance de 3,8 % en l’espace d’un an. Les chiffres ont été communiqués, ce mercredi, par l’Association de l’industrie automobile (AutoSAP), activité clef de l’économie tchèque.

Cette croissance des salaires concerne tant les constructeurs que les fournisseurs et les autres sociétés sous-traitantes. Toutefois, c’est chez les constructeurs que le salaire moyen est le plus élevé avec 50 700 couronnes (1 975 euros). Malgré un ralentissement en fin d’année, la production de voitures de tourisme a enregistré un nouveau record en République tchèque en 2018, et ce pour la cinquième année consécutive. 1,437 million de véhicules de ce type sont sortis des usines des constructeurs installés dans le pays, à savoir Škoda Auto (groupe Volkswagen), le sud-coréen Hyundai et la coentreprise TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile). Il s’agit d’une augmentation de 1,7 % par rapport à 2017.

Andrej Babiš achève sa visite en Israël

Andrej Babiš achève sa visite de deux jours en Israël ce mercredi à Jérusalem, au lendemain de sa rencontre avec Benjamin Netanyahou et les Premiers ministres slovaque et hongrois. Après un hommage aux victimes de la Shoah au mémorial de Yad Vashem, le chef du gouvernement visitera la tour d’observation Ester, inaugurée en 2017 et œuvre de l’architecte tchèque Martin Rajniš, avant de se rendre au Centre Peres pour la paix et l’innovation.

A Tel Aviv, le Premier ministre tchèque prendra part également à un déjeuner avec des représentants des milieux des affaires et de la recherche. Mardi, il a également visité les installations de la société israélienne Mobileye, qui opère notamment dans le développement de la voiture autonome.

Les Pirates veulent lancer un débat sur la décriminalisation de la prostitution

Le Parti pirate entend lancer avec le soutien de diverses organisations non gouvernementales d’aide aux femmes, un débat sur la réglementation de la prostitution. Pour cela, les Pirates, qui comptent parmi les principales formations de l’opposition, proposeront à la Chambre des députés d’abolir la convention adoptée par l’assemblée générale des Nations unies en 1949 dont le préambule considère notamment que « la prostitution et le mal qui l'accompagne, à savoir la traite des êtres humains en vue de prostitution, sont incompatibles avec la dignité humaine ».

S’ils considèrent que le texte n’est plus adapté à la situation actuelle, les Pirates n’ont toutefois pas présenté de projet de loi ce mercredi. Ils ont fait savoir qu’ils préféraient d’abord en discuter à la Chambre des députés de façon à ce que le ministère de l’Intérieur puisse ensuite éventuellement présenter son propre projet qui viserait alors, dans l’idéal, à une décriminalisation de la prostitution.

Crédit immobilier : nouvelle hausse des taux d’intérêt en janvier

Le taux d’intérêt moyen des prêts immobiliers en République tchèque s’est élevé à 3 % en janvier dernier, soit une augmentation de 0,09 point par rapport au mois de décembre. A titre de comparaison, le taux était de 2,28 % en janvier 2018. Les chiffres ont été communiqués, ce mercredi, par Fincentrum Hypoindexu. Pour rappel, le taux moyen a atteint un taux record de 1,77 % en décembre 2016, soit le plancher le plus bas depuis 2003, année depuis laquelle les données font l’objet d’un suivi en République tchèque. Il augmente toutefois de nouveau régulièrement depuis 2017.

Un peu plus de 4 760 nouveaux crédits à l’habitat ont été signés dans le pays dans le courant du mois de janvier, soit 1 800 de moins en l’espace d’un an et le nombre le plus faible de ces cinq dernières années, et ce pour un volume total de 10,9 milliards de couronnes (425 millions d’euros).

Le festival One World a dévoilé sa programmation

La projection du documentaire « Gods of Molenbeek » (Dieux de Molenbeek) de la réalisatrice finlandaise Reetta Huhtanen ouvrira, le 6 mars prochain, à Prague, la 21e édition du festival du film sur les droits de l’Homme One World (Jeden svět).

L’un des principaux événements du genre dans le monde a présenté, mardi, sa programmation. Le festival présentera, jusqu’au 17 mars, 117 films d’une cinquantaine de pays, dont une dizaine de films en sélection officielle. Deux autres sections compétitives seront consacrées aux documentaires tchèques, ainsi qu’aux films sur le non-respect des droits humains dans le monde.

Une centaine d’invités sont attendus dans la capitale tchèque. A partir de la mi-mars, le festival se déplacera dans les régions tchèques, ainsi qu’à Bruxelles.

Cinéma : un documentaire réalisé par des cinéastes tchèques au Tibet dans les années 1950 ressort en salles

Tourné en 1954, un film documentaire tchécoslovaque intitulé « Cesta vede do Tibetu » (La Route mène au Tibet) a été projeté en République tchèque ce mardi. Œuvre du réalisateur Vladimír Sís et du caméraman Josef Vaniš, le film avait obtenu de nombreux prix à l’époque, notamment aux festivals de Venise et de Karlovy Vary en 1955, avant d’être interdit par la censure du régime communiste en Tchécoslovaquie à la fin des années 1950. Sa version numérique a été présentée pour la première fois au cinéma Lucerna à Prague en présence du fils du réalisateur.

Production tchécoslovaco-chinoise, le film traite de la construction de la route de très haute montagne reliant la province du Sichuan à Lhassa, alors que le Tibet était à l’époque déjà un territoire occupé par la Chine. Mais tandis que les soldats chinois commençaient à démolir les monastères bouddhistes, les cinéastes tchèques avaient encore pu en filmer un certain nombre, ainsi que documenter les difficiles conditions de vie des habitants tibétains ou encore une rencontre avec le dalaï-lama, qui était alors âgé de 19 ans. Plus de soixante ans plus tard, le film reste ainsi, malgré un commentaire propagandiste, un témoignage historique unique en son genre.

Météo

Comme mercredi, le temps reste couvert sur la majeure partie du territoire ce jeudi, jour de la fête des Lenka. Quelques gouttes sont attendues dans le nord et le nord-est du pays, tandis que le sud et le sud-ouest profitent encore de belles éclaircies dans la matinée. Les températures varient entre 7 °C et 10 °C. Le soleil se lève à 6h59 et se couche à 17h28.