Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png

Le président du Sénat tchèque a confirmé la tenue d’un prochain voyage à Taïwan

Le président du Sénat tchèque se rendra finalement bien à Taïwan, et ce malgré la mise en garde de la Chine. Ce mardi, Miloš Vystrčil a confirmé que sa visite devrait se tenir du 30 août au 5 septembre prochain. Il sera accompagné d’une délégation de chefs d’entreprise dans le but de renforcer l’action de la Chambre de commerce tchéco-taiwanaise.

Bien que vue d’un mauvais œil par le président de la République Miloš Zeman, une visite du chef de la Chambre haute du Parlement à Taïwan est envisagée depuis plusieurs mois déjà. Devant la presse, ce mardi, Miloš Vystrčil, membre du parti conservateur d’opposition ODS, a indiqué que les pressions exercées par la Chine pour empêcher ce voyage constituaient précisément une des raisons de son organisation. Selon lui, la République tchèque n’a pas « à compter les sous », mais à veiller au respect de certaines valeurs. Le voyage devrait s’effectuer à bord de l’avion du gouvernement.

Migration : la République tchèque reste opposée aux quotas de répartition

La République tchèque continue de refuser le système de quotas de répartition des migrants tel qu’il est proposé par certains Etats membres de l’Union européenne. Interrogé par l’agence de presse ČTK, c’est ce qu’a répété le ministre de l’Intérieur, Jan Hamáček, ce mardi, et ce alors que la Commission européenne prévoit de présenter dans les semaines à venir son projet de nouvelle stratégie sur l’asile et la migration.

La semaine dernière, les gouvernements italien, espagnol, grec, chypriote et maltais ont envoyé aux autorités européennes une proposition dans laquelle ils appellent à l’instauration d’un mécanisme de répartition obligatoire des demandeurs d’asile. L’idée est soutenue notamment par la France et l’Allemagne. Toutefois, neuf pays y sont opposés, parmi lesquels donc la République tchèque, mais aussi les trois autres pays du groupe de Visegrád.

« Nous avons clairement dit que nous refusons les quotas obligatoires et que nous sommes prêts à travailler sur une solution constructive sur la manière de gérer la migration, a expliqué Jan Hamáček. Nous sommes favorables au renforcement des contrôles aux frontières extérieures. Ce que nous refusons est ce qui a été échoué une fois et ce qui divise l’Europe en au moins deux parties, et ce sont les quotas obligatoires. »

Andrej Babiš s’est entretenu avec Benjamin Netanyahou

Le Premier ministre tchèque s’est entretenu par téléphone avec son homologue israélien Benjamin Netanyahou. Sur son compte Twitter, ce mardi, Andrej Babiš a indiqué qu’ils avaient discuté essentiellement du coronavirus, des conséquences économiques de la pandémie, d’une éventuelle deuxième vague de la maladie, mais aussi des « relations traditionnellement bonnes » entre les deux pays et de leur coopération dans de nombreux domaines.

Cette annonce intervient dans un contexte marqué par la récente publication dans un quotidien tchèque d’une déclaration signée par le chef de la diplomatie Tomáš Petříček et deux de ses prédécesseurs dans laquelle ils critiquent le plan israélo-américain visant à l’annexion de la vallée du Jourdain et des colonies juives situées en Cisjordanie, estimant que sa mise en œuvre constituerait une violation du droit international.

Cette déclaration avait été critiquée tant par le président de la République Miloš Zeman que par le chef du gouvernement. Elle sera prochainement débattue à la Chambre des députés. Toutefois, en fin de semaine dernière, le ministre des Affaires étrangères israélien Gabi Ashkenazi a accepté une invitation de son homologue Tomáš Petříček à se rendre en République tchèque, et ce après que les deux hommes ont discuté d'une réunion commune des gouvernements des deux pays.

Conditions de voyage : une nouvelle carte interactive sur le site du ministère des Affaires étrangères tchèque

Le ministère des Affaires étrangères tchèque a mis en ligne sur la page d’accueil de son site une carte interactive appelée « La Carte du voyageur Covid-19 » qui informe des conditions actuelles pour se rendre dans les différents pays européens ainsi que des conditions de retour en République tchèque (www.mzv.cz). Prochainement, les informations concerneront tous les pays du monde.

Cette carte sera régulièrement actualisée au fil de l’évolution de la situation sanitaire et des différentes mesures adoptées par les gouvernements des pays. Dès à présent figurent les informations relatives à ce qui changera à compter du 15 juin, date prévue en République tchèque pour l’autorisation d'entrée sans restriction de plus de vingt Etats européens.

Les visiteurs en provenance de pays où l'épidémie est encore répandue, parmi lesquels notamment la France, la Belgique, l'Italie ou encore l'Espagne, devront fournir un test négatif au Covid-19 ou accepter d'être mis en quarantaine à leur arrivée.

Droit de manifester : les rassemblements de plus de 500 personnes ne sont pas interdits

Les rassemblements de plus de 500 personnes dès lors qu’il s’agit de manifestations ne sont plus interdits à compter de ce mardi après-midi. C’est ce qu’a fait savoir le ministre de la Santé, alors que de nombreuses marches de protestation contre le gouvernement organisées par le mouvement civique « Un million de moments pour la démocratie » doivent se tenir à Prague et un peu partout dans le pays.

Cette décision intervient en réaction au débat de ces derniers jours pour déterminer si l’interdiction de rassemblement concerne également les manifestations. Le ministre, Adam Vojtěch, a indiqué que la priorité du gouvernement était de protéger la santé des citoyens, mais que les manifestations n’avaient jamais été interdites.

Impôts : les Tchèques auront jusqu’au 18 août pour envoyer leur déclaration

Les Tchèques disposeront d’un délai supplémentaire pour envoyer leur déclaration d’impôts cette année. La date limite a en effet de nouveau été repoussée au 18 août par le ministère des Finances. En raison de la crise du coronavirus, le délai avait été décalé une première fois au 1er juillet, alors que la date habituelle est le 31 mars.

Toutefois, si une déclaration est envoyée après le 18 août, les sanctions encourues pour le retard auront un effet rétroactif et porteront sur l'ensemble de la période remontant au 1er avril.

Canoë-kayak : les championnats d’Europe de slalom à Prague en septembre prochain

Prague accueillera les championnats d’Europe de slalom de canoë-kayak du 18 au 20 septembre prochain. L’annonce a été faite ce mardi. Initialement prévue à Londres du 15 au 17 mai, la compétition a dû être reportée en raison de la crise du coronavirus.

Comme il y a déjà deux ans, ces championnats d’Europe se tiendront sur le site de Troja, où était programmée aux mêmes dates une étape de la Coupe du monde.

Météo

Alors que de très abondantes précipitations sont attendues durant la nuit notamment dans le sud et l’ouest de la Bohême, le ciel reste très couvert et le temps pluvieux sur l’ensemble du territoire ce mercredi, jour de la fête des Gita et Margita.

Les températures varient entre 13° C à České Budějovice (Bohême du Sud) et 21° C à Olomouc (Moravie du Nord). Bien que ses rayons restent discrets, le soleil se lève à 4h50 et se couche à 21h08.