Jiří Rusnok : le gouvernement n'envisage pas de nouvelles coupes budgétaires dans le domaine de la défense

Le gouvernement intérimaire n'envisage pas de nouvelles coupes budgéraires dans le domaine de la défense selon le Premier ministre Jiří Rusnok, qui s'est exprimé dans le cadre de la réunion des ambassadeurs tchèques à Prague. Dans son discours, il a déclaré que l'image de la République tchèque avait pu être influencée négativement par la crise politique que connaît le pays depuis le début de l'été. Toutefois, les Tchèques tiendront, selon lui, leurs engagements envers l'Union européenne et l'alliance militaire de l'OTAN. Jiří Rusnok a ajouté que si la reprise économique se confirme, la possibilité d'augmenter le budget de la défense n'est pas écartée. Selon les traités de l'OTAN, les pays membres doivent dépenser 2% de leur produit intérieur brut dans ce domaine. Or pour cette année, le gouvernement tchèque devrait y consacrer seulement 1,08%.

Auteur: Pierre Meignan