Affaires européennes – Ukraine : la Pologne et la République tchèque sur la même longueur d’ondes

Après la Slovaquie mardi, le ministre des Affaires étrangères, Lubomír Zaorálek, était en Pologne ce mercredi, où il a été reçu par son homologue Radoslaw Sikorski. L’évolution de la situation en Ukraine a bien entendu été au cœur des échanges entre les chefs de la diplomatie des deux pays. Ceux-ci se sont entendus sur la nécessité d’une stabilisation politique de l’Ukraine avant de pouvoir envoyer une aide économique. Pour Lubomír Zaorálek, qui effectuait sa première visite en Pologne depuis son entrée en fonctions en janvier, il ne s’agit pas en effet que l’argent en provenance de l’étranger disparaisse « comme l’eau dans le désert ». Radoslaw Sikorski, lui, a insisté sur le fait que l’Ukraine devait d’abord démontrer qu’elle était prête à entreprendre les réformes nécessaires et qu’elle se devait de rester un Etat démocratique et uni.

Par ailleurs, les ministres polonais et tchèque ont convenu que Varsovie et Prague étaient d’accord sur de nombreux points concernant leur vision de l’Union européenne. Les deux pays souhaitent notamment que l’Europe centrale et de l’Est joue un rôle de plus en plus important au sein de l’Union.