Cyberattaques contre des hôpitaux tchèques : les Etats-Unis « préoccupés »

Les Etats-Unis ont exprimé, samedi, leur préoccupation face aux cyberattaques qui ont visé plusieurs hôpitaux en République tchèque ces derniers jours. « Alors que le monde se bat contre la pandémie de Covid-19, celui qui participe à ces cyberactions malveillantes qui entravent la capacité des hôpitaux et des systèmes de santé, doit être prêt à en assumer les conséquences », a déclaré le secrétaire d’Etat Mike Pompeo.

Jusqu’à présent, tous les hôpitaux et établissements de santé tchèques qui ont été la cible de ses tentatives d’attaques envers leur système informatique sont parvenus à les déjouer, comme l’a encore constaté le ministre de la Santé, Adam Vojtěch, ce samedi. Il a toutefois admis que le risque était grave et déclaré que le ministère avait également été visé.

Jeudi, l'Agence nationale tchèque de sécurité informatique et cybernétique ((NÚKIB) avait mis en garde contre des attaques possibles dans les prochains jours. Après notamment Olomouc, Ostrava et Pardubice, l’hôpital de Karlovy Vary a lui aussi fait l’objet d’une tentative d’attaque dans la nuit de vendredi à samedi.