Drogues : la Saxe entend lutter plus efficacement contre la pervitine tchèque

Le land allemand de la Saxe a présenté son nouveau plan de lutte contre la pervitine. Depuis quelques années, les autorités allemandes se plaignent de l’aggravation du trafic de drogue dans les régions frontalières avec la République tchèque. Méthamphétamine fabriquée essentiellement en République tchèque, la pervitine se diffuse de plus en plus en Allemagne voisine. Pour lutter plus efficacement contre le problème, la police saxonne entend donc renforcer ses contrôles à la frontière, placer ses conseillers dans les collèges et lycées du land ou encore faire participer plus activement les médecins dans la recherche des toxicomanes. Sur le marché saxon, un gramme de pervitine, qui représente un dose quotidienne, coûte environ quatre-vingt euros. Selon les autorités de lutte contre la criminalité, environ 2 750 Allemands ont consommé de la pervitine en 2013, soit un chiffre record. La semaine dernière, le ministre tchèque de l’Intérieur a rencontré son homologue bavarois, autre région frontalière de la République tchèque, pour évoquer la situation et renforcer la lutte contre le trafic.