Exportations : le président Zeman souhaite des experts économiques comme ambassadeurs

Une suppression des obstacles administratifs, par exemple lors de la délivrance des visas, une accentuation du rôle des chambres de commerce et faire en sorte que les ambassadeurs soient dans la mesure du possible des experts économiques. Telles sont, selon le président de la République, Miloš Zeman, quelques-uns des recettes pour favoriser les exportations tchèques dans le monde. Le chef de l’Etat participait, ce mardi, à Prague, à la deuxième édition du Festival de l’export CZ. Miloš Zeman s’est prononcé en faveur d’un remplacement de tous les ambassadeurs qui ne possèdent pas une formation économique. Miloš Zeman a également critiqué le fonctionnement de la Banque tchèque d’exportation (ČEB), de la Société d’assurance et de garantie des exportations (EGAP) et de l’agence CzechTrade. Il souhaite que ces institutions publiques soient plus effectives et fonctionnent selon des règles commerciales comme dans le privé. Enfin, le président Zeman estime que la République tchèque se devait d’harmoniser dans certains pays ses intérêts économiques avec le soutien aux prisonniers politiques. « Je ne pense que l’un empêche l’autre », a-t-il conclu.