Extrême-droite : le parti SPD ne soutient pas directement Zeman pour la présidentielle

Réuni en congrès ce samedi, le parti d'extrême-droite SPD se prononçait sur le candidat qu'il pourrait soutenir pour la présidentielle de janvier. Finalement, selon l'agence de presse ČTK, la formation de Tomio Okamura va accorder un soutien indirect à l'actuel chef de l'Etat Miloš Zeman, candidat à sa propre succession et présent au congrès. Le SPD a tout de même salué le travail du chef de l'Etat et adopté une résolution pour encourager celui qui sera le futur président à agir en faveur de la démocratie directe, à lutter contre l'immigration et "l'islamisation" et à défendre les intérêts nationaux tchèques.

Plus tôt, Miloš Zeman s'était exprimé devant le congrès. Indiquant ne pas être d'accord sur tous les points du programme du parti d'extrême-droite, il l'a tout de même félicité à plusieurs reprises. Formation islamophobe et anti-immigration, le SPD est arrivé quatrième des récentes législatives avec 10,64 % des suffrages.

Auteur: Pierre Meignan