Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png

Technologie 5G : Prague et Washington signent une déclaration commune

Le Premier ministre tchèque Andrej Babiš et le Secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo se sont entretenus au téléphone mercredi et ont approuvé une déclaration commune concernant la sécurité autour du développement de la technologie 5G pour l'internet mobile. La 5G est l'enjeu d'âpres débats, notamment à cause de la présence d'acteurs chinois influents sur ce marché.

"Avec nos alliés tchèques nous ferons face aux menaces à notre sécurité collective", peut-on lire sur le compte Twitter de Mike Pompeo. Le chef du gouvernement et le Secrétaire d'Etat ont tenu à marquer ensemble le 75e anniversaire de la libération par les troupes américaines de la Bohême de l'Ouest, le 7 mai 1945.

Conflit d'intérêts : les eurodéputés enjoignent Andrej Babiš d'y mettre fin

La Commission de contrôle budgétaire du parlement européen a recommandé ce jeudi au Premier ministre tchèque de faire en sorte que cesse son conflit d'intérêts. Selon les eurodéputés, qui se basent sur un rapport rédigé après une récente mission parlementaire à Prague, le chef du gouvernement contrôle toujours dans les faits le groupe Agrofert qu'il a fondé et qui perçoit de nombreuses subventions, nationales et européennes.

Le texte publié ce jeudi enjoint Andrej Babiš à démissionner ou à ne plus encaisser de fonds européens pour toutes les sociétés liées au groupe agro-industriel et médiatique, si le conflit d'intérêts est confirmé. La cheffe de la commission budgétaire du parlement européen, Monika Hohlmeier, a indiqué que la mission à Prague avait été utile mais s'était déroulée "dans un environnement agressif".

Cette recommandation reste non contraignante, mais les parlementaires indiquent que la Commission européenne devrait suspendre les versements à Agrofert.

Coronavirus : la situation ce jeudi

En cette veille de week-end prolongé, le nombre total de personnes contaminées au Covid-19 depuis le 1er mars approche la barre des 8 000. Mercredi, 78 nouveaux cas positifs ont été détectés, soit 12 de plus que la veille.

Plus de la moitié des personnes testées positivement depuis le début de l'épidémie sont considérées comme guéries, selon les chiffres du ministère de la Santé.

263 personnes à ce jour sont mortes des suites du Covid-19 en Tchéquie.

Lancement de la deuxième phase de la "quarantaine intelligente"

Le gouvernement tchèque a annoncé jeudi le lancement de la deuxième phase du système appelé "quarantaine intelligente", qui doit permettre avec le traçage numérique de repérer rapidement les personnes susceptibles d'avoir été contaminées au Covid-19.

La phase initiale a été lancée à l'échelle nationale le 1er mai. Désormais, le système est relié à l'application mobile eRouska ainsi qu'à Mapy.cz, le système tchèque de géolocalisation et de navigation.

Selon le ministre de la Santé Adam Vojtěch, la quarantaine intelligente permet le changement de stratégie du gouvernement qui va désormais se concentrer sur les foyers locaux de contamination plutôt que sur l'ensemble du territoire.

Le BIS porte plainte pour la fuite d'infos sur un agent russe menaçant des élus de Prague

D'après Lidovky.cz, le service tchèque de contre-espionnage (BIS) a déposé une plainte concernant la fuite d'informations classifiées sur un agent russe qui serait arrivé à Prague avec sur lui de la ricine.

Les cibles de l'agent, voyageant avec un passeport diplomatique, étaient le maire de Prague et deux autres élus désormais sous protection policière, selon les informations publiées fin avril par l'hebdomadaire Respekt.

Le ministre des Affaires étrangères, Tomáš Petříček, a confirmé l'arrivée du diplomate russe, mais n'a pas souhaité savoir si l'homme avait le poison dans sa mallette, comme l'avait rapporté Respekt. Mercredi, une commission parlementaire a déclaré que les autorités tchèques avaient réagi de manière appropriée à la situation.

Sécurité renforcée à l'ambassade tchèque de Moscou

Le ministère tchèque des Affaires étrangères va renforcer les mesures de sécurité de son ambassade à Moscou, a rapporté jeudi la télévision tchèque.

Selon le ministère, ces mesures s'inscrivent dans un plan à long terme, qui n'a rien à voir avec la tension actuelle dans les relations tchéco-russes.

Les mesures comprennent la protection du périmètre et le contrôle de l'entrée à l'ambassade, a déclaré à l'agence de presse tchèque la porte-parole du ministère, Zuzana Štíchová.

En réaction au déboulonnage d'une statue soviétique à Prague le mois dernier, des manifestations menées par un groupe nationaliste russe ont eu lieu devant l'ambassade, tandis que devant le consulat général à Petrograd, un autre groupe a allumé une bombe fumigène.

Météo

Températures en hausse prévues pour ce long week-end, vendredi étant un jour férié en Tchéquie. 22°C annoncés à Prague en journée mais le ciel devrait rester partiellement couvert.