• 30/12/2002

    Il n'y a plus de places pour la Saint-Sylvestre dans la majorité des hôtels et des autres établissements pour les touristes dans les montagnes tchèques. Pratiquement toutes les chambres sont déjà réservées surtout par la clientèle tchèque. Les touristes étrangers ne représentent que 20 % de cette clientèle. Il viennent notamment de Pologne, d'Allemagne, de Grande-Bretagne et d'Italie.

    Auteur: Václav Richter
  • 29/12/2002

    Depuis dimanche matin, le second bloc de la centrale nucléaire de Temelin est en service et est branché au réseau national de distribution d'électricité. L'opération a été réalisée après quatre mois de pause, nécessaire à des travaux de réparation sur le générateur.

  • 28/12/2002

    Le Premier ministre tchèque et président de la social-démocratie, Vladimir Spidla, ne craint pas une scission au sein de son parti, lors des présidentielles du début de l'année prochaine. Une partie des sociaux-démocrates est pour l'élection de l'ancien président du parti, Milos Zeman. Vladimir Spidla est contre. Selon lui, Zeman est le symbole d'une étape politique qui est terminée.

  • 27/12/2002

    La Banque nationale tchèque appelle le gouvernement à effectuer une réforme des finances publiques afin que la République tchèque puisse faire partie de l'Euroland aux environs de l'année 2007. Les analyses des effets positifs et des risques possibles indiquent qu'une adhésion rapide à la zone euro serait profitable à la Tchéquie.

  • 22/12/2002

    Pour Jan Zahradil, vice-président de l'ODS, Vaclav Klaus est le seul politicien sur la scène tchèque qui soit digne de la fonction présidentielle. Il l'a dit dans un débat télévisé. Cyril Svoboda, président des chrétiens-démocrates, estime en revanche que le meilleur candidat serait Petr Pithart, chef du Sénat. Il a mis en relief sa capacité d'unir et d'écouter.

  • 22/12/2002

    Des scouts ont remis à l'évêque de Brno, Vojtech Cikrle, l'un des symboles de Noël, la lumière de Bethléem. Les gens viennent la chercher à la cathédrale Saint-Pierre et Paul pour l'amener chez eux.

  • 21/12/2002

    Le gouverneur de la Haute-Autriche, Josef Pühringer, a amené à son collègue tchèque de la Bohème du sud, Jan Zahradnik, une lanterne avec une lumière de Bethléem.

  • 19/12/2002

    Les représentants du gouvernement tchèque ont fait, au Sénat, le bilan du sommet de l'Union européenne de Copenhague. Les conditions d'adhésion de la République tchèque à l'UE ont été vivement critiqués par les sénateurs du Parti civique démocrate, en tête de l'opposition. A l'issue du débat, la majorité des sénateurs ont salué le résultat des négociations avec l'UE. L'invitation du pays à l'Union est, d'après eux, un succès historique de la politique étrangère tchèque.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 19/12/2002

    En janvier prochain, le fonds de solidarité de l'UE attribuera à la République tchèque une somme de 129 millions d'euros. L'argent sera destiné à la reconstruction du pays après les inondations d'août dernier. L'accord sur cette aide européenne a été signé par Michel Barnier, commissaire européen chargé de la Politique régionale et de la Réforme institutionnelle, et Bohuslav Sobotka, ministre tchèque des Finances.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 18/12/2002

    Une fois de plus encore, la coalition gouvernementale a gagné la bataille des conditions d'admission de la Tchéquie à l'Union européenne, lit-on dans une dépêche de la CTK. Ce mercredi, les députés ont salué le succès des négociations d'admission qui viennent de prendre fin à Copenhague. En revanche, la Chambre a rejeté le projet de l'ODS, parti d'opposition, qui qualifie ces conditions de défavorables et ne traduisant pas la dimension de la Tchéquie parmi les autres candidats.

    Auteur: Omar Mounir

Pages