• 21/01/2003

    L'année dernière, les exportations tchèques vers l'Irak ont considérablement augmenté. Au cours des premiers 11 mois de l'année 2002 la Tchéquie a exporté vers l'Irak des marchandises pour 450 000 dollars ce qui est 13 fois plus qu'au cours de l'année 2001. Parmi les articles exportés il y a notamment des locomotives, des machines pour l'industrie des constructions mécaniques et l'industrie textile, des pompes et des appareils réfrigérants.

    Auteur: Václav Richter
  • 21/01/2003

    Ce mardi, la Grande-Bretagne a renvoyé, par un avion spécial en République tchèque 91 ressortissants tchèques ayant demandé l'asile politique au Royaume-Uni. Il s'agit déjà du 8ème rapatriement de ce genre par lesquels les autorités britanniques refoulent les demandeurs d'asile tchèques.

    Auteur: Václav Richter
  • 20/01/2003

    Sénateurs et députés ont jusqu'à mardi minuit pour proposer de nouvelles candidatures à la fonction de président de la République. Seuls donc les candidats inscrits dans ce délai pourraient participer aux élections prévues vendredi lors d'une réunion solennelle des deux Chambres.

    Auteur: Omar Mounir
  • 20/01/2003

    Jaroslava Moserova, sénateur et probablement candidate à l'élection présidentielle, a peu de chance d'obtenir à la Chambre des députés un soutien significatif. C'est Vaclav Klaus et Milos Zeman qui pourraient obtenir un soutien décisif à la Chambre basse. A l'opposé de Klaus, Zeman ne pourrait compter sur le soutien de tous les députés de son parti, lit-on dans une information de la CTK.

    Auteur: Omar Mounir
  • 20/01/2003

    Selon le vice-président de la social-démocratie pour la Moravie du sud, Ladislav Skopal, le médiateur de la République, Otakar Motejl, n'est pas tout à fait hors jeu pour les présidentielles, au cas où une majorité suffisante ne serait pas dégagée pour élire le président à la seconde élection. Même Pavel Rychetsky pourrait être de la course au Château.

    Auteur: Omar Mounir
  • 20/01/2003

    Même les citoyens tchèques de l'étranger auront la possibilité de participer au référendum sur l'admission de la Tchéquie à l'Union européenne, prévu au mois de juin. Y participeront même les Tchèques résidents qui, le jour du scrutin, seraient à l'étranger, en vacances, par exemple.

    Auteur: Omar Mounir
  • 19/01/2003

    La social-démocratie peut remporter les élections présidentielles, seulement si elle est homogène, a déclaré l'ex-Premier ministre tchèque et candidat de la social-démocratie à la présidence, Milos Zeman. Il a assisté, dimanche, à la réunion des sociaux-démocrates d'Usti nad Labem, en Bohême du nord. A présent, deux candidats officiels au poste de chef de l'Etat sont connus, Milos Zeman et Valcav Klaus, proposé par le Parti civique démocrate. L'élection du Président aura lieu vendredi prochain.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 19/01/2003

    L'Union de la liberté/l'Union démocratique, l'un des trois partis gouvernementaux, a un nouveau chef : le vice-Premier ministre, historien et politologue Petr Mares, 50 ans. Il a été élu au congrès de l'Union de la liberté, tenu ce week-end à Brno, en Moravie du sud.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 19/01/2003

    L'Eglise orthodoxe tchèque a son premier prêtre d'origine rom. Il s'appelle David Dudas et il a été ordonné prêtre ce dimanche, à Plzen, à l'ouest du pays. Le jeune David Dudas célébrera les offices à l'Eglise Sainte-Trinité de Rokycany, près de Plzen. L'église a été restaurée, au cours des deux dernières années, par la communauté rom locale qui compte environ 600 personnes.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 18/01/2003

    L'ex-premier ministre, Milos Zeman, sera le candidat de la social-démocratie pour le second vote du président de la République. Cette décision a été prise par le comité exécutif du parti, ce samedi, à Prague. Milos Zeman ne sera pas un candidat commun de la coalition gouvernementale. C'est ce que déclarent les représentants des unionistes et des chrétiens-démocrates, deux autres partis de la coalition.

Pages