• 04/07/2002

    Début, ce jeudi soir, à Karlovy Vary, station thermale en Bohême de l'ouest, du Festival International du Film. Sa 37ème édition a été inaugurée par le feu d'artifice, la projection du film tchèque L'année du diable, en sélection officielle, et du long métrage américain, Blade II, qui avait été tourné à Prague. L'acteur britannique Michael York, l'un des invités prestigieux du festival, a assisté à la cérémonie d'ouverture. Cette année, le festival propose aux cinéphiles plus de 300 films et une cinquantaine de projections.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 04/07/2002

    Fin de la visite du Dalaï-lama en République tchèque. Le chef spirituel du bouddhisme tibétain a participé, à Prague, à une table ronde multiconfesionnelle. Il a également rencontré son ami, le Président tchèque Vaclav Havel, et les représentants du Sénat. Avant son départ pour la Slovénie, le Dalaï-lama s'est déclaré très satisfait de son quatrième séjour en République tchèque.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 16/06/2002

    Les élections législatives en République tchèque se sont donc terminées le samedi 15 juin, à 14.00. Les résultats officiels seront publiés lundi. Selon l'office des statistiques, les législatives ont dégagé les résultats suivants : un taux de participation de 58 % seulement, donc un très fort taux d'abstention. Rappelons que, lors des dernières législatives, en 1998, 74 % des électeurs s'étaient rendus aux urnes. Le vainqueur est la social-démocratie avec 30,20 % des voix, devant le Parti civique démocrate avec 24,47 %, les communistes avec 18,51 % et la Coalition avec 14,27 %. Les autres formations politiques n'ont pas réussi le score des 5 % indispensables pour entrer à la Chambre des députés.

  • 16/06/2002

    Ce dimanche déjà, peu après la publication des résultats des élections législatives, les négociations sur la composition du nouveau gouvernement commencent. Le président de la République, Vaclav Havel, qui, selon la Constitution, doit charger l'une des personnalités politiques de la formation du cabinet, commencera les négociations avec les leaders de la social-démocratie, du Parti civique démocrate et de la Coalition. Il ne rencontrera pas les communistes. Selon le Président, les négociations peuvent commencer seulement, après la publication des résultats officiels, lundi.

  • 16/06/2002

    Le président de la social-démocratie, Vladimir Spidla, a déclaré dans la presse qu'il était heureux que son parti ait remporté les législatives. C'est le seul parti au pouvoir, en Europe, qui a réussi à gagner, de nouveau, les élections. Le Premier ministre pressenti pense former un gouvernement avec la Coalition ou un gouvernement minoritaire. Les négociations sont à leur début, et Vladimir Spidla rencontrera les autres formations politiques aussi.

  • 16/06/2002

    En République tchèque, la social-démocratie est sortie en vainqueur des législatives. Les Tchèques de l'étranger ne l'ont pas classée à la première place. Ils ont donné leur préférence à la Coalition des chrétiens-démocrates et de l'Union de la liberté. Les communistes n'ont pas eu de succès à l'étranger, avec 2,75 % des voix seulement.

  • 16/06/2002

    Ces élections se sont déroulées avec la participation d'observateurs internationaux de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), invités en Tchéquie par le gouvernement. Les observateurs se trouvaient dans les principales villes de la République : Prague, Plzen, Ostrava et Brno. Ils avaient la liberté d'entrer dans les bureaux de vote et avaient suivi la campagne électorale et le comportement des médias, lors de cette campagne. Aucune violation du mode de scrutin n'a été observé.

  • 15/06/2002

    A 14.00 heures, les bureaux de vote ont fermé leurs portes, en République tchèque. Les citoyens tchèques ont donc décidé de leur représentation à la Chambre des députés pour les quatre années à venir. Selon les commissaires électoraux, le taux de participation a été semblable à celui des dernières législatives, en 1998 : en dessous de 60 %. Une surprise, quand même, le nombre de voix qui iront au panier : dans les 14 %. En effet, ces 14 % d'électeurs ont voté pour des formations politiques qui n'auront pas les 5 % nécessaires pour entrer à la Chambre. La raison, selon les observateurs, le nombre trop élevé de partis politiques qui se sont présentés aux législatives

  • 15/06/2002

    Les résultats partiels laissent apparaître la victoire de la social-démocratie sortante. Avec elle, à la Chambre, devraient se retrouver les représentants de la droite, Parti civique démocrate et Coalition, formée par deux partis, les chrétiens-démocrates et l'Union de la liberté, et les communistes. En fait significatif pour la composition du futur gouvernement : aucun parti n'a obtenu la majorité absolue. Les législatives tchèques laissent apparaître une victoire de la gauche.

  • 15/06/2002

    Le président de la République, Vaclav Havel, ne commentera pas les résultats partiels des élections législatives. Selon son porte-parole, Ladislav Spacek, il ne semble pas qu'il pourrait commenter les résultats définitifs. Le chef de l'Etat, à l'issue des élections, commencera les négociations sur la composition du nouveau gouvernement. Commenter les résultats lui semble superflu, d'après Ladislav Spacek

Pages