Le Président Vaclav Klaus rejette la loi sur les subventions pour le cinéma