OMS : la rougeole n’est plus jugée « éliminée » en République tchèque

Dans son rapport publié ce jeudi, l’Organisation mondiale de la santé s’inquiète de la recrudescence des cas de rougeole, notamment dans les pays où elle était considérée comme « éliminée ». La République tchèque fait partie des quatre pays (aux côtés du Royaume-Uni, de la Grèce et de l’Albanie) où cette maladie infantile a connu une flambée particulièrement importante ces dernières années. Pour l’OMS, le statut d’« élimination » correspond à l’absence de transmission continue pendant douze mois dans une zone géographique particulière.

En République tchèque 203 cas ont été signalés en 2018 et 579 depuis le 1er janvier 2019. En Tchéquie, les experts estiment « alarmante » l’épidémie de rougeole qui touche le pays, tout comme d’autres pays d’Europe. Le retour en force de la rougeole en Europe notamment est lié, entre autres, à la montée de la méfiance de certains parents vis-à-vis de la vaccination pour leurs enfants et à la baisse de la couverture vaccinale.

Considérée à tort comme une maladie bénigne, cette dernière se transmet essentiellement par voie aérienne. La personne contaminée devient contagieuse la veille de l’apparition des premiers symptômes, et le reste cinq jours encore.

Auteur: Anna Kubišta