Prestations sociales : le Premier ministre recommande l’abandon de la sKarta

Le Premier ministre Petr Nečas a recommandé d’abandonner le plus vite possible le projet de la sKarta, une carte bancaire dite sociale sur laquelle les bénéficiaires des prestations sociales sont censés recevoir leurs allocations. C’est ce qu’il a annoncé ce jeudi à l’issue de sa rencontre avec la ministre du Travail et des Affaires sociales Ludmila Müllerová. Petr Nečas a qualifié cet abandon de « solution la moins mauvaise ». Récemment, le gouvernement s’était pourtant prononcé contre la suppression de la sKarta. Très controversé, le système est critiqué de toutes parts depuis le début. En février dernier, la banque Česká spořitelna, qui gère le système de la sKarta et sert d’intermédiaire entre l’Etat et les bénéficiaires des prestations sociales, n’avait pas réalisé le virement sur les comptes bancaires de 15 000 personnes. Le Premier ministre a toutefois précisé qu’il considérait que la sKarta était une bonne idée et qu’elle pourrait être actualisée à l’avenir, mais qu’elle avait été mal réalisée par l’équipe de l’ancien ministre du Travail et des Affaires sociales Jaromír Drábek.