Rassemblements anti-Roms à České Budějovice : 16 personnes inculpées pour violences

Tandis qu’un nouveau rassemblement anti-Roms est prévu pour ce vendredi après-midi à České Budějovice, la police de la région de Bohême du Sud a indiqué, ce jeudi, que seize personnes avaient été inculpées pour violences contre des agents de la fonction publique et troubles de l’ordre public. Le 29 juin dernier, la première des manifestations qui se sont tenues contre la minorité rom de la ville avait été le théâtre de violents affrontements entre extrémistes de droite et policiers. Une quarantaine de personnes avaient été arrêtées. Avant cela, un millier de personnes s’étaient réunies sur la place centrale de České Budějovice avant de participer à une marche vers un quartier de la ville où vit une importante minorité rom. Depuis, plusieurs autres rassemblements se sont également tenus, à České Budějovice comme dans d’autres villes de République tchèque. Pour ce vendredi, l’appel à la manifestation a été lancée par les Patriotes européens. Ils entendent protester contre « le système d’allocations sociales, la racisme noir et la brutalité policière ».

Auteur: Pierre Meignan