La Bohême du Sud et les moldavites

Le moldavite, photo: Mp, Creative Commons 3.0
0:00
/
0:00

Aujourd’hui nous allons à nouveau en Bohême du Sud, mais cette fois-ci dans la région de České Budějovice, capitale du pays, qu’il ne faut certainement pas omettre de visiter si vous vous trouvez dans cette partie de la République tchèque.

České Budějovice
La ville de České Budějovice est d’abord renommée pour la production des crayons de la marque Toison d’or. L’usine a été fondée en 1790 à Vienne par le bavarois Josef Hardmuth, qui a ensuite déplacé la production des mines de graphite à České Budějovice en 1848. En 1893 l’usine change de nom, pour Koh-i-Noor, et dès le début du XXe siècle, elle a déjà des filiales dans 18 pays. Les crayons Koh-i-Noor ont même remporté des prix dans plusieurs expositions mondiales importantes à New York, Paris, Londres, Vienne et Milan. Actuellement la société Koh-i-Noor Hardmuth est une holding S.A. qui produit plus de 4 500 variétés d’articles de papeterie et de matériel de bureau.

České Budějovice est aussi une ville au riche passé qui possède bien évidemment des monuments historiques intéressants, dont la Tour Noire, symbole de la ville, et monument majeur. Elle a été construite au XVIe siècle par l’architecte italien Hans Spatz, puis par Vincenc Vogarelli. Citons également la mairie, qui date du XVIe siècle et refaite par Antonin E. Martinelli au XVIIIe siècle dans un style baroque. Enfin la cathédrale Saint Nicolas, la Tour Rabnštejn ou encore la fontaine de Samson, fontaine construite par les architectes Josef Dietrich et Zachariáš Horn au XVIIIe siècle, à l’emplacement de l’ancien pilori. Il est aussi intéressant d’observer les anciens magasins de viande datant du XVIe siècle, dont les fronts ont été refaits dans le style Empire. Depuis les années 1950, les boutiques sont devenues d’agréables restaurants.

Le moldavite, photo: Mp, Creative Commons 3.0
La Bohême du Sud n’est pas uniquement connue pour ces nombreux étangs, carpes succulentes et monuments. Elle est également le gisement des moldavites - vltavín. Le moldavite - vltavín est une forme de tectite, fragment de roche vitreuse en forme de goutte provenant de la fusion de roches terrestres projetée dans l’atmosphère sous l’impact d’une météorite. Grâce à la couleur vert olive et vert bouteille des moldavites, de leur forme et surface, ces pierres semi-précieuses sont considérées comme les plus belles tectites au monde. Chaque moldavite a une forme différente. Le nom vltavín résulte du nom de la rivière Vltava dont les berges ont été le lieu des premières trouvailles. D’ailleurs il paraît que le mot Vltava provient de deux mots Marcomans : wilth – sauvage et hwa – eau. C’est l’administrateur du Musée patriotique à Prague, Franz Xaver Maximilian Zippe qui en 1836 attribua le nom vltavín à cette sorte de tectite. Mais c’est le professeur Josef Mayer qui pour la première fois attira l’attention du monde scientifique sur l’existence du moldavite – vltavín. Pourtant, les moldavites étaient déjà connues à l’époque paléolithique où ils étaient utilisés comme instruments tranchants, amulettes ou objets cultuels. Au XIXe siècle les moldavites ornaient les pommeaux des cannes ou étaient travaillés en bijoux. A l’occasion de l’Exposition jubilaire du pays organisée en 1891 à Prague, de nombreux moldavites taillés et enchâssés dans de l’or, parfois même ornés et complétés par des rubis et des perles, étaient exposés. Dans certaines régions de la Bohême, le fiancé offrait à sa bien-aimée, un peu avant le mariage, un moldavite pour lui porter bonheur. Puis au fil des ans, l’intérêt pour le moldavite s’atténua. Aussi à cause de la production du faux moldavite, simple imitation en verre de bouteille.

Le moldavite
La majorité des moldavites en République tchèque se trouve non seulement en Bohême du Sud mais aussi en Moravie du sud-ouest. En Bohême du Sud il s’agit surtout de territoires limités, situés dans le bassin de České Budějovice, et au sud du bassin de Třeboň. Les moldavites dépassant 10 centimètres sont rares. Le moldavite trouvé en Bohême du Sud près de Vodňany, et qui pèse 110 grammes, fait partie des plus grandes pièces de la région. Le moldavite trouvé lui à Skryje près de Dukovany en Moravie, pèse 128 grammes.

Certaines moldavites en provenance de Telč situé en Moravie, font actuellement partie des collections de la chaire de minéralogie de l’Université technologique et de chimie à Prague. Il y a également des moldavites exposés au Musée national de Prague. On peut trouver des Moldavites dans d’autres pays tels que la Basse-Autriche, l’Australie ou l’Asie. De nos jours, la présence des moldavites en République tchèque est rare, mais dans les magasins en Bohême on trouve toujours des bijoux en or et en argent ornés de cette pierre mystérieuse porte bonheur.

Le lac artificiel Orlík, photo: CzechTourism
Pour terminer, comme nous sommes en plein été, voici quelques idées d’endroits pour se baigner dans les environs de České Budějovice et de Třeboň. Vous pouvez vous baigner par exemple dans l’étang Hejtman au centre de la petite ville de Chlum, près de Třeboň, dans l’étang Svět (le Monde) à Třeboň, où il y a également une plage nudiste, ou dans le lac artificiel Orlík (Aiglon) où il est également possible de faire du bateau et du surf. Le lac artificiel Orlík porte le nom du château Orlík, perché sur un rocher, et qui domine la vallée de la rivière Vltava. Le lac dont la longueur est de 68 kilomètres a été créé dans les années 1950 et fait partie des cascades de Vltava en Bohême centrale et du Sud.

La recette d’aujourd’hui ce sera une salade de tomates et de concombre à la méthode tchèque, accompagnée de pain frais beurré avec de l’œuf. Un plat très estival.

Salade de tomates et de concombre (4 personnes)

4 tomates, 1 concombre, 1 gros oignon, huile, 1/2 citron, sel, poivre, 1 œuf dur

• Couper les tomates, le concombre et l’oignon en cubes minuscules.

• Ajouter le sel et le poivre, presser le demi citron, 1 c. à soupe et 1/2 d’huile et bien mélanger.

• Mettre le plat au frigo pendant un quart d’heure.

• Couper le pain frais en tranche et beurrer avec du beurre fermier ou au gros sel.

• Couper l’œuf en tranche et placer sur les tranches de pain.

10
48.973870000000
14.474945800000
default
48.973870000000
14.474945800000