42% d’élèves échouent lors de leur second essai de réussir la « maturita »

Selon les statistiques du centre Cermat, qui est en charge de l’organisation du baccalauréat tchèque, un examen centralisé depuis 2010, 42% d’élèves n’ont pas réussi leur second essai de passer la « maturita » (le baccalauréat tchèque). Leur proportion a donc augmenté par rapport à l’année passée quand ce deuxième essai n’a été le dernier pour 34% des jeunes participants. Les mathématiques ont été la matière qui a posé le plus de problème, avec un taux d’échec de 52%. Sur les 20 600 élèves intéressés à passer leur baccalauréat à la session d’automne, 14 000 parmi eux se présentaient à l’épreuve pour la seconde fois.