Aide sociale à l’enfance : le nouvel amendement a permis d’augmenter le nombre de familles d’accueil

Le nombre de familles ou parents d’accueil a sensiblement augmenté depuis le début de l’année en passant de 9 100 à 9 700. Les chiffres ont été communiqués, ce mercredi, par le ministère du Travail et des Affaires sociales. Cette tendance est la conséquence de l’entrée en vigueur en janvier de l’amendement à la loi devant permettre de modifier en profondeur le système d’aide sociale à l’enfance. Le but de cet amendement relatif à la protection sociale et juridique de l’enfant est précisément de réduire le nombre d’enfants en difficulté grandissant dans divers centres d’accueil et d’augmenter le nombre de parents d’accueil. Depuis plusieurs années, les institutions internationales critiquent la République tchèque en raison du nombre trop important d’enfants grandissant dans des centres d’accueil et de la recherche insuffisante de familles d’accueil. Le nombre de ces enfants est estimé à 11 000. L’amendement en question permet désormais de rémunérer les grands-parents élevant leurs petits-enfants selon leur situation sociale, le nombre d’enfants accueillis ou s’il s’agit d’enfants handicapés. Par ailleurs, les rémunérations augmentées des familles d’accueil ne sont plus considérées comme des allocations sociales, mais comme des salaires.