Après l'annonce de la démission du président du PC, le Premier ministre n'entend pas davantage collaborer avec les communistes

Après l'annonce de la démission de Miroslav Grebenicek, le Premier ministre n'entend pas davantage collaborer avec les communistes. C'est en tout cas ce qu'a indiqué ce mardi Jiri Paroubek, précisant qu'une coalition entre son Parti social-démocrate et le parti communiste n'était pas à envisager. Le chef du gouvernement a ajouté qu'en cas de victoire aux prochaines élections législatives, il favoriserait des alliances avec les autres partis ou un gouvernement minoritaire, en ajoutant que le changement de chef ne suffisait pas à faire du PC un partenaire potentiel.