Avis d’experts : à défaut de lutter contre la pauvreté et les problèmes des Roms, des extrémistes peuvent apparaître sur la scène politique

Le fait de ne pas résoudre les problèmes de la pauvreté et de la détérioration de la situation des Roms en République tchèque pourrait également avoir pour conséquence de renforcer l’extrême droite et de l’amener sur la scène politique. C’est ce qu’ont affirmé des politologues et des experts de la problématique rom, en référence à la situation politique de la Slovaquie, où un extrémiste de droite, Marian Kotleba, a été élu président du conseil de la région slovaque de Bánská Bystrice. Selon les experts, les extrémistes tchèques peuvent prendre du pouvoir, particulièrement pendant le déroulement d’élections locales. Une montée d’extrémisme en politique pourrait également avoir lieu, dans le cas où les présidents des conseils régionaux seraient élus par un vote direct.