Criminalité financière : la procureure générale de Prague critique les enquêteurs pour la mauvaise qualité de leurs expertises

Dans un entretien accordé ce samedi au quotidien Lidové noviny, la procureure générale de Prague Lenka Bradáčová déclare que les enquêteurs tchèques peinent à résoudre des affaires de criminalité financière du fait de la faible qualité et de l'insuffisance de leurs expertises. Elle appuie ces propos sur le récent verdict rendu par la justice suisse dans l'affaire de la privatisation frauduleuse de la Société minière de Most (MUS), qui a vu cinq Tchèques, anciens hauts dirigeants de l'entreprise, condamnés à des peines de prison ferme. Cela montre, selon Lenka Bradáčová, que la police et la justice tchèques n'ont pas le niveau de leurs homologues suisses. La procureure générale prône la création d'un centre d'analyse dont les experts seraient chargés de contrôler les transferts d'argent, les activités des sociétés basées dans des paradis fiscaux et les comptabilités suspectes.

Auteur: Pierre Meignan