Croissance économique : baisse des prévisions pour 2013 et 2014

Le ministère des Finances a revu à la baisse sa prévision de la croissance économique du pays pour 2013 et 2014. Si le ministère prévoit la stagnation du PIB cette année, il table sur une croissance de 1,2% en 2014. Selon le porte-parole du ministère Ondřej Jakob, ces chiffres risquent encore de baisser dans les conditions de ralentissement de la croissance dans la dans la zone euro, où sont majoritairement exportés les produits tchèques. En janvier dernier, le ministère avait pourtant prévu une croissance du PIB de 0,1% en 2013 et de 1,4% l’année prochaine.