Des dizaines de soldats accusés d'escroquerie

r_2100x1400_radio_praha.png

Plus de quarante officiers de l'armée tchèque, y compris deux membres de l'état-major du ministère de la Défense, affrontent des accusations d'escroquerie. Les trois dernières années, lors des missions militaires à l'étranger, plus concrètement en Croatie et en Bosnie-Herzégovine, ils se feraient rembourser les notes d'hôtel qui dépassaient trois ou cinq fois leur prix réel. Les soldats accusés risquent une peine allant jusqu'à trois ans de prison.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture