Echanges de données fiscales : l’accord signé avec Andorre approuvé par le Parlement tchèque

La Chambre des députés a approuvé, ce jeudi, l’accord portant sur l’échange d’informations fiscales entre la République tchèque et Andorre, dont l’objectif est de lutter plus efficacement contre les fraudes. L’administration tchèque aura désormais notamment la possibilité de vérifier si les ressortissants tchèques payent bien leurs impôts sur leurs revenus et leurs biens dans la principauté, considérée comme un paradis fiscal. Cet accord, également approuvé par le Sénat, doit encore être signé par le président de la République avant de pouvoir entrer en vigueur. Le ministère des Finances a indiqué qu’il s’agissait du treizième accord du genre signé par la République tchèque.