Exploitation du lignite en Bohême du Nord : le gouvernement intérimaire ne prendra pas de décision

L'actuel gouvernement intérimaire mené par Jiří Rusnok ne prendra aucune décision concernant l'éventuelle suppression des limites empêchant l'exploitation de lignite dans les alentours de la ville de Most dans le nord de la Bohême. C'est ce qu'a déclaré le premier ministre à plusieurs maires de la région d'Ustí nad Labem. La porte-parole du gouvernement Jana Jabůrková, a transmis l'information aux médias. Jiří Rusnok pense toutefois qu'une décision devra être prise dans un futur proche. Récemment, le premier ministre s’est prononcé en faveur de la suppression de ces limites. Celles-ci ont été fixées en 1991 par le gouvernement tchécoslovaque afin de sauvegarder une partie du paysage dans les régions où se trouvent des gisements de lignite. Cet arrêt protège également les communes menacées d’être rasées pour laisser place à des mines à ciel ouvert. Mercredi, la Chambre des députés avait appelé le cabinet gouvernemental à ne pas statuer sur la question.

Auteur: Pierre Meignan