Fête nationale au Château de Prague : les doyens de l’Université en Bohême du Nord soutiennent les recteurs qui vont s’abstenir de la cérémonie

La commémoration de la fête nationale tchèque du 28 octobre reste un sujet de controverse. La cérémonie qui se tient au Château de Prague se fera cette année en l'absence de vingt recteurs sur vingt-huit. Les recteurs réagissent par solidarité à l’exclusion de deux d’entre eux par le chef de l’Etat Miloš Zeman en conséquence de différends d’ordre personnel. En revanche, le recteur de l’Université Jan Evangelista Purkyně en Bohême du Nord, René Wokoun, a, à son tour, maintenu sa participation à la cérémonie au Château. En réaction, ce samedi, six doyens sur sept de la même université ont manifesté leur soutien aux recteurs ayant décliné l’invitation. Plusieurs maires des villes ont réagi de la même manière, parmi les invités présents à la fête ne figurera pas non plus Tomáš Hudeček, maire de Prague.