Foot – Mondial 2014 – Eliminatoires : malgré la victoire en Arménie, le sélectionneur Michal Bílek reste sur un siège éjectable

Malgré la victoire (3-0) obtenue en Arménie mardi, succès qui permet à la République tchèque de conserver des chances de qualification pour la Coupe du monde 2014 de football, Michal Bílek n’est pas assuré d’être maintenu dans ses fonctions de sélectionneur. Suite à la lourde défaite (0-3) subie contre le Danemark vendredi dernier à Olomouc, le président de la fédération tchèque de football, Miroslav Pelta, avait déclaré qu’un remplacement serait possible même en cas de victoire en Arménie. De retour à Prague, ce mercredi, Michal Bílek a pour sa part indiqué qu’il n’entendait pas démissionner tant qu’une chance de finir à une des deux premières places du groupe existait. Mardi, le capitaine Tomáš Rosický et le gardien Petr Čech, qui fêtait sa 100e sélection, ont publiquement soutenu leur entraîneur. Après cinq matchs disputés, la République tchèque occupe la 3e place du groupe B avec huit points, derrière l’Italie (13 points) et la Bulgarie (10 points, mais un match de plus que les Tchèques).