Formation du gouvernement : les négociations pour la répartition des ministères n’ont pas permis d’avancée

Les négociations pour la répartition des ministères entre les équipes des trois partis de la possible future coalition gouvernementale se sont poursuivies ce mercredi. Les discussions n’ont abouti à aucun résultat concret. Le portefeuille du Travail et des Affaires sociales ainsi que celui des Transports ou de l’Environnement ont été proposés aux chrétiens-démocrates. Cette proposition ne convient cependant pas au plus petit des trois partis négociant, les chrétiens-démocrates ayant fait de l’obtention du ministère de l’Agriculture une de leurs priorités. Vainqueurs des élections en octobre dernier, les sociaux-démocrates dirigés par le probable futur Premier ministre Bohuslav Sobotka n’entendent cependant pas abandonner un ministère qu’ils considèrent eux aussi comme prioritaire. Le président des chrétiens-démocrates, Pavel Bělobrádek, a réagi en faisant savoir que les négociations avec les sociaux-démocrates et le mouvement ANO allaient se poursuivre, mais que son parti pourrait très bien choisir de rejoindre les rangs de l’opposition si ses priorités n’étaient pas prises en compte.