Formation d'un nouveau gouvernement : la social-démocratie et le Parti civique démocrate ne sont pas sur la même longueur d'ondes

Stanislav Gross, le nouveau chef de la social-démocratie, principal parti de la coalition gouvernementale démissionnaire, a rencontré, ce mercredi, Mirek Topolanek, président du principal parti d'opposition, l'ODS, Parti civique démocrate, pour négocier de la formation d'un nouveau cabinet. Les deux leaders, accompagnés du vice-président de leur parti et du président de leur groupe de députés, n'ont toutefois trouvé aucun terrain d'entente au terme de leur entrevue d'une heure. Tandis que la social-démocratie cherche à mettre sur pied un gouvernement indépendant des communistes, deuxième force d'opposition, l'ODS reste, de son côté, favorable à l'organisation d'élections anticipées. Ce jeudi, Stanislav Gross s'entretiendra avec Miroslav Gebrenicek, leader du Parti communiste.