Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Le traité réformateur de l’Union européenne signé à Lisbonne

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne ont signé à Lisbonne le traité réformateur qui remplace la défunte constitution européenne. Une fois ratifié, le Traité de Lisbonne doit notamment faciliter les décisions. Du côté tchèque, la signature sur le document a été apposée par le premier ministre Mirek Topolanek et le ministre des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg. Le traité a été signé au cours d'une cérémonie solennelle, dans le cloître du monastère des Jeronimos. La grande majorité des gouvernements - sauf l'Irlande - a prévu une ratification par la voie parlementaire pour ne pas s'exposer à un nouveau rejet des électeurs. Pour ce qui est de la République tchèque, la principale formation de la coalition gouvernementale, l’ODS, a décidé de soumettre le texte du traité à l’examen de la Cour constitutionnelle. La façon dont le traité sera adopté n’a pas été décidée.

La Tchéquie au sommet de l’UE tenu vendredi à Bruxelles

Les dirigeants européens se retrouvent vendredi à Bruxelles pour leur dernier sommet de l’année. Les principaux points à son programme : les défis de la mondialisation auxquels l’Europe doit s’attaquer, le statut final de la province serbe du Kosovo, l’avenir de l’UE dans les années 2020 – 2030, ainsi que le respect des droits de l’homme en Birmanie. La République tchèque est parmi les Etats proposant d’envoyer au régime birman une note de protestation contre les représailles commises à l’égard de ses opposants et contre la violation des droits de l’homme en Birmanie.

Discussions entre le ministère tchèque de la Défense et Steyer au sujet des transporteurs Pandur

Les représentants de la société autrichienne Steyr et ceux du ministère de la Défense tchèque se sont rencontrés à Prague pour discuter de la commande de véhicules blindés Pandur que le gouvernement tchèque a résiliée, mardi. Les négociations se poursuivront la semaine prochaine. Selon la ministre de la Défense, Vlasta Parkanova, Steyr n’a pas accompli les engagements du contrat, ne fournissant pas les 17 premiers transporteurs à la date prévue. Steyr devait fabriquer pour l’armée tchèque 199 transporteurs Pandur. La société finlandaise Patria a entre temps exprimé son intérêt pour relancer les négociations avec le gouvernement tchèque à ce sujet.

L’Etat et les Eglises ont trouvé un accord sur le règlement patrimonial

Le texte de la loi sur le règlement des questions patrimoniales entre l’Etat et l’Eglise a été définitivement approuvé à une rencontre de la commission gouvernementale avec les représentants de l’Eglise. Selon le chef de la commission, le ministre de la Culture Vaclav Jehlicka, la position commune à l'égard des formulations de la loi a été trouvée par toutes les dix-sept Eglises tchèques enregistrées qui sont concernées par le dédommagement pour les biens confisqués sous le régime communiste. L’Etat propose de restituer aux ordres religieux un tiers de leurs biens, et de verser 83 milliards de couronnes en compensation des deux tiers restants. Le versement de cette somme équivalente à 3 milliards d'euros devrait s'étaler sur une période allant de 60 et 70 ans.

Tous les sénateurs, à l’exception de l’ODS et des communistes, ont soutenu la candidature de Jan Svejnar

La candidature de l’économiste Jan Svejnar à l’élection présidentielle a obtenu le soutien nécessaire de dix sénateurs. Les représentants de tous les groupes de partis représentés au Sénat à l’exception du Parti civique démocrate /ODS/ et des communistes ont apposé leurs signatures sur sa candidature. Jan Svejnar a rencontré tous les groupes parlementaires et sénatoriaux, sauf l’ODS qui a déjà nommé son candidat officiel, l’actuel président Vaclav Klaus. Vendredi, à un point de presse, Jan Svejnar veut annoncer sa décision concernant son éventuelle candidature.

Le nombre d'habitants en RT est le plus élevé depuis les années 1980

A la fin du mois de septembre, la République tchèque comptait 10 349 372 habitants, soit le plus grand nombre depuis la fin des années 1980. L’afflux de ressortissants étrangers en République tchèque est le principal élément à l’origine d’un accroissement du nombre d’habitants : depuis le début de l’année, ils étaient plus de 52 000. C’est ce qui ressort des données publiées par l’Institut des statistiques.

La nouvelle pièce de Vaclav Havel ne sera pas donnée au théâtre Na Vinohradech

La nouvelle pièce de l'ex-président et dramaturge Vaclav Havel intitulée Odchazeni - Sur le départ, ne sera pas donnée au Théâtre Na Vinohradech, comme c'était prévu. Le théâtre n'a pas assez de ressources financières et de possibilités techniques pour mettre en oeuvre le projet du metteur en scène Alfred Radok. Un coup dur porté à la préparation de cette mise en scène car, déjà auparavant, les discussions pour trouver un théâtre n’ont pas permis de trouver un accord. Le chef artistique du théâtre pragois Archa a manifesté l'intérêt de donner cette pièce, en mai prochain, sur cette scène.

Inauguration d'une rétrospective de Mikolas Ales

A partir de ce jeudi, et jusqu'au 20 avril, le manège du Château de Prague expose des oeuvres du célèbre dessinateur et illustrateur tchèque Mikolas Ales. Son objectif est de présenter des oeuvres d'Ales, débarassée de leur carcan idéologique. En effet, Ales a largement été réutilisé par le régime communiste à des fins de propagande. Le commissaire de l'exposition admet que si les oeuvres d'Ales ne représentent guère une source d'inspiration pour les artistes contemporains, elles restent très connues et appréciées du grand public.

Un appel au sujet des paiements chez le médecin

Une soixantaine de politiciens, artistes, universitaires et autres personnalités ont lancé un appel invitant les citoyens à ne pas payer les consultations médicales, comme le stipule une nouvelle loi qui prendra effet à partir de l'année prochaine. L'appel propose d'attendre jusqu'à la prononciation d'un verdict par le tribunal constitutionnel. Les signataires se réfèrent à la Charte des droits et des libertés fondamentales.

Météo

Un ciel couvert, avec de faibles chutes de neige par endroits et des températures variant entre -3 et 1 degrés sont prévues pour vendredi, jour de la fête de toutes les Lydie.