Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Le vice-premier ministre Jiri Cunek refuse de démissionner

Le vice-premier ministre et ministre de l'Aménagement du Territoire Jiri Cunek fait face à une pression croissante des forces politiques et des médias qui l'appellent à démissionner. Ce mercredi, le Premier ministre Mirek Topolanek a laissé entendre qu'il préférait cette solution. D'après le Premier Ministre, Jiri Cunek devrait se retirer du cabinet jusqu'à la fin de l'affaire de corruption qui pèse sur lui. Jiri Cunek refuse cependant de présenter sa démission et réclame qu'on respecte son droit à la défense. Son interrogatoire à la police prévu pour ce mercredi a été différé.

Echec d'un projet de loi sur le référendum

Le Parti communiste tchèque n'a pas réussi à imposer, dans la Chambre des députés, son projet de loi sur le référendum. La loi pourrait permettre, selon les communistes, d'organiser un référendum, par exemple, sur l'installation d'une base de radar américain en Tchéquie. La Chambre a rejeté le projet déjà en première lecture. Il a été refusé par les députés de toute la coalition gouvernementale y compris par ceux du Parti des verts qui ne cachent pas pourtant leurs sympathies pour le référendum en tant qu'instrument de démocratie directe. Le Parti des Verts a cependant préparé son propre projet de loi sur le référendum pour lequel il cherchera maintenant à obtenir le soutien au sein de la coalition gouvernementale.

La population tchèque est toujours plutôt défavorable à l'installation d'un radar américain en Tchéquie

L'attitude des citoyens tchèques vis-à-vis d'une éventuelle installation d'une base de radar américain en Tchéquie ne change pas. D'après un sondage réalisé par le Centre de l'opinion publique CVVM, 61% des personnes interrogées sont contre la base et 71 % estiment que cette question doit faire l'objet d'un référendum. Les spécialistes estiment que les Tchèques manquent d'informations sur ce problème et, d'après le sociologue Ivan Gabal, la Tchéquie manque aussi d'experts de problématique militaire et de sécurité qui pourraient mener une discussion qualifiée sur ce projet.

Demande de fusion des chaînes de supermarchés Delvita et Billa

La demande de fusion des chaînes de supermarchés Delvita et Billa en République tchèque doit être soumise à la Commission européenne. Le chiffre d'affaires des deux groupes est si élevé que la demande de fusion doit être d'abord examinée par la Direction générale de la concurrence. Cet organe prendra lui-même une décision ou passera l'affaire aux autorités tchèques. La Commission européenne peut se pencher sur la demande pendant plusieurs mois.

Appel à la modernisation du réseau des transports dans les régions limitrophes tchèque et slovaque

La modernisation rapide du système routier reliant la région de la ville de Zilina en Slovaquie à celle de Moravie du Nord fait l'objet d'un mémorandum signé par les Chambres économiques des deux régions. Selon le mémorandum il faut moderniser aussi le réseau ferroviaire dans ces régions et construire dans la proximité de l'usine automobile KIA en Slovaquie un terminal des transports combinés. Si ces mesures ne sont pas prises, la Moravie du Nord et la Slovaquie de l'Ouest où s'implantent d'importants investisseurs étrangers, risquent d'avoir de graves problèmes de transport.

Un appel des délégués des Roms tchèques

L'assemblée des délégués des Roms tchèques a accusé le Parti chrétien démocrates tchèques KDU-CSL de mener une politique anti-rom et de détériorer par ses activités la situation des Roms en Tchéquie. Les militants roms envisagent de s'adresser aux partis chrétiens démocrates européens et de les appeler à prendre leurs distances avec les chrétiens démocrates tchèques. Une déclaration du secrétaire général de l'assemblée Ladislav Bily. Les Roms déplorent notamment le déménagement forcé de plusieurs familles roms de la ville de Vsetin en Moravie organisé, l'année dernière, par Jiri Cunek qui est actuellement chef du KDU-CSL et vice-premier ministre du gouvernement tchèque.

Les nostalgiques des guerres napoléoniennes se mobilisent

Quelque 200 membres des clubs historiques tchèques, slovaques, autrichiens et polonais se réuniront ce week-end dans les environs du moulin à vent de Kuzelov en Moravie du Sud. Vêtus d'uniformes de l'époque de Napoléon 1er, ils participeront à des exercices militaires. Le moulin à vent de Kuzelov leur servira pour évoquer l'atmosphère de l'époque napoléonienne et les batailles qui ont été livrées en cette période- la en France et en Hollande. En été les amateurs d'histoire préparent des exercices communs dans la ville de Mikulov en Moravie et en décembre ils participeront à une reconstruction de la Bataille des trois empereurs à Slavkov - Austerlitz.

La ville de Havlickuv Brod rendra hommage au compositeur Jan Vaclav Stamic

La ville de Havlickuv Brod en Bohême se prépare à fêter le double anniversaire de son originaire le plus célèbre, le compositeur Jan Vaclav Stamic, qui a vécu entre 1717 et 1757. Dans le cadre de ces célébrations on organisera déjà la sixième édition du festival Stamic et aussi une exposition au musée de la ville qui sera consacrée au compositeur. Parmi les participants au festival il y aura l'orchestre de Chambre de Mannheim. Cette prestation doit rappeler que Stamic est un des fondateurs de la célèbre école de Mannheim qui a créé au XVIIIe siècle un nouveau style orchestral et de nouvelles formes musicales.

Exposition de l'affiche japonaise

Une exposition inaugurée ce mercredi au Musée des Arts et Métiers à Prague réunit les travaux de 24 affichistes japonais. Il s'agit des artistes de deux générations d'artistes actifs depuis les années soixante du XXe siècle jusqu'à nos jours. Selon le commissaire de l'exposition Radim Vondracek, dans les années cinquante les artistes nippons ont imposé l'affiche japonaise en tant phénomène spécial dans le contexte international. A partir des années soixante l'affiche japonaise était déjà connue et appréciée dans les pays occidentaux et remportait de divers prix en Europe et aux Etats-Unis. L'exposition qui a été déjà présentée à Munich, Zurich et Francfort sera transférée encore à Berlin et à Varsovie.

Météo

Ce jeudi, fête de toutes les Ida selon le calendrier tchèque, le ciel en Tchéquie sera clair après la dissipation des brumes matinales. Les températures diurnes varieront entre 11 et 15 degrés.