Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Manifestation contre la base de radar américaine

Quelque 80 personnes ont protesté, dans la matinée de ce samedi, au centre de la ville de Pardubice en Bohême centrale, contre l'installation d'une base de radar américaine sut le territoire tchèque. Selon la police parmi les participants il y avait surtout des personnes qui n'habitent pas Pardubice. Les habitants de la ville ne se sont pas joints aux manifestants. Au cours de ces dernières semaines, on a organisé en République tchèque plusieurs manifestations contre le radar américain. Le 13 février les manifestants se sont réunis devant le siège du Conseil des ministres à Prague.

Protestations contre la condamnation à mort de cinq infirmières bulgares en Libye

Une vingtaine de Tchèques et de Bulgares ont protesté, ce samedi, devant l'ambassade de Libye à Prague, contre la condamnation à mort de cinq infirmières bulgares. La justice libyenne accuse les infirmières d'avoir contaminé de virus du Sida quatre centaines d'enfants. La filiale tchèque de l'organisation Amnesty International envisage de lancer une pétition internationale pour sauver les infirmières injustement condamnées. Les ressortissants bulgares vivants en République tchèque estiment que les activités de la communauté internationale en faveur des infirmières bulgares ne sont pas suffisantes.

Trois personnes arrêtées pour avoir essayé de corrompre le témoin principal dans l'affaire de Jiri Cunek

Selon le serveur Aktualne.cz la police tchèque a arrêté trois personnes qui auraient essayé d'influencer Marcela Urbanova, témoin principal dans l'affaire du vice-premier ministre du gouvernement et président du Parti chrétien démocrate tchèque KDU-CSL Jiri Cunek. Ce dernier figure dans une affaire de corruption qui fait l'objet d'une enquête de la police. Les trois personnes écrouées auraient apostrophé Marcela Urbanova, ancienne secrétaire de Jiri Cunek, et lui ont proposé une récompense financière en échange pour son aide pour le vice-premier ministre.

La Social-démocratie tchèque refuse d'appuyer les projets du ministre de la Santé Tomas Julinek

Selon l'ancien ministre tchèque de la Santé David Rath le Parti social-démocrate tchèque ne pourrait pas appuyer le projet d'introduction des payements des soins médicaux au cas où le projet concernerait aussi les retraités et les enfants. Selon le projet présenté par le ministre de la Santé Tomas Julinek, à partir de janvier 2008 les malades devraient payer 50 couronnes, presque 2 euros, pour chaque consultation chez le médecin et chaque journée à l'hôpital, et 20 couronnes pour chaque recette dans les pharmacies. La social-démocratie ne veux discuter d'éventuels payements pour les recettes et les frais d'alimentations dans les hôpitaux qu'à condition qu'on créé un réseaux des hôpitaux non lucratifs et qu'on ne transforme pas les caisse d'assurance-maladie en sociétés par actions.

L'évêque protestant Karel Bican ne démissionnera pas malgré un scandale

L'évêque de l'Eglise tchécoslovaque hussite Karel Bican ne démissionnera pas malgré un scandale sexuel qui a éclaboussé son nom l'année dernière. Karel Bican aurait fait des propositions sexuelles à un jeune homme qu'il aidait après son retour de prison. Après la médialisation de l'affaire, l'évêque avait d'abord nié et n'a reconnu sa faute que face à des preuves irréfutables. Lors du rassemblement des membres du diocèse pragois de cette église protestante les adversaires de l'évêque n'ont pas réunis les 60 % des voix nécessaires pour obliger Karel Bican à démissionner.

La cathédrale Saint Guy passe en possession de l'Etat

Le bureau d'administration du Château de Prague et le chapitre métropolitain de l'Eglise catholique tchèque sont parvenus à un accord sur la remise de la cathédrale Saint-Guy sous l'administration de l'Etat. En février dernier, la Cour suprême a invalidé le verdict précédent qui avait mis la cathédrale en possession de l'Eglise. Les procès concernant les droits de propriété vis-à-vis de la cathédrale Saint-Guy se poursuivent depuis 13 ans. Sous l'administration de l'Eglise les visiteurs de la cathédrale devaient payer 100 couronnes, 3,5 euros. Désormais l'entrée sera libre.

Changements de postes au ministère de la Culture

Le ministère tchèque de la Culture prépare des changements à des postes de

vice-ministre. Les changements doivent concerner notamment les vice-ministres pour les sections de l'économie et du patrimoine culturel. Cependant le premier vice-ministre de la Culture Jaromir Talir du Parti chrétien démocrate KDU-CSL gardera son poste même après ces changements. La section des Eglises et des associations religieuses a été supprimée et les affaires des Eglises sont passées dans les compétences du premier vice-ministre Jaromir Talir.

Retard de la reconstruction de la cathédrale de Sedlec

Les travaux de reconstruction de la cathédrale de Sedlec près de la ville de Kutna Hora en Bohême centrale se heurtent à des problèmes financiers. Les restaurateurs du monument, qui figure sur la liste du patrimoine de l'UNESCO, ne recevront cette année que 2,5 millions de couronnes, ce qui n'est que la moitié des sommes qu'ils recevaient dans les années passées. La reconstruction de la cathédrale de Sedlec avait commencé en 2001 et l'église devait être rouverte après la fin des travaux, le 1er avril prochain. Comme les travaux ne sont pas terminés, l'église ne sera rouverte que partiellement.

Vente aux enchères de la société Dorotheum

Une importante vente aux enchères a été organisée dans l'après-midi de ce samedi à l'hôtel Renaissance de Prague par la société Dorotheum. Les antiquaires et collectionneurs ont eu l'occasion d'acheter au total 552 objets d'art, notamment tableaux, statues, bijoux et meubles anciens dont le prix est à été évalué à 17 millions de couronnes, quelque 600 000 euros. Parmi les tableaux il y avait notamment la toile de Jan Zrzavy intitulé « Récif corallien ». Le peintre a créée cette oeuvre en 1940 en s'inspirant de ses tableaux plus anciens. Le tableau a été vendu pour 1,5 millions de couronnes, quelque 53 000 euros.

Inauguration d'une exposition sur le bouddhisme

Une exposition d'art bouddhiste intitulé « Le Patrimoine du Tibet » a commencé au Musée de Bohême de l'Ouest dans la ville de Plzen. Parmi une soixantaine d'objets exposés il y a entre autres un autel tibétain, des objets rituels et des tableaux. Selon l'une des commissaires de l'exposition Dana Homolkova, les visiteurs ont non seulement la possibilité de connaître l'art du Tibet mais aussi le bouddhisme, une religion et une philosophie qui éveillent de plus en plus de sympathies dans les populations occidentales.

Météo

Ce dimanche, fête de toutes les Stela selon le calendrier tchèque, le ciel en Tchéquie sera nuageux avec des pluies éparses en plaine et de la neige en montagne. Les températures diurnes se situeront entre 4 et 8 degrés.