Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

Dernière visite officielle du président slovaque Ivan Gašparovič en République tchèque

Ces mardi et mercredi, le président slovaque Ivan Gašparovič effectue sa dernière visite officielle en tant que chef de l’Etat. Ce mardi, Ivan Gašparovič et son épouse visitent la cathédrale Saint-Guy au Château de Prague, puis doivent rencontrer le chef de l’Etat tchèque, Miloš Zeman, ainsi que le président du Sénat, Milan Štěch. Dans la journée du mercredi, sont au programme : la commémoration du chef d’Etat tchécoslovaque Edvard Beneš ainsi qu’un déjeuner avec le Premier ministre Bohuslav Sobotka. La République tchèque est en effet la dernière destination d’Ivan Gašparovič qui quitte son poste à la mi-juin après dix ans de service. Il est remplacé par le riche homme d’affaires, Andrej Kiska, élu au suffrage universel direct en mars dernier.

La coalition gouvernementale s’est mise d’accord sur le projet de loi sur le service public

Les représentants de la coalition gouvernementale se sont mis d’accord sur le projet de loi sur le service public. C’est la ministre du Développement régional Věra Jourová (ANO), qui l’a fait savoir ce mardi aux journalistes ; des propos qui ont été confirmés par les représentants des sociaux-démocrates (ČSSD) et des chrétiens-démocrates (KDU-ČSL). Le projet de loi sur le service public prévoit notamment que les fonctionnaires, souhaitant continuer à travailler dans le cadre public mais ayant moins de trois ans d’ancienneté, devront passer des examens spéciaux à cet effet. Selon la ministre Věra Jourová, le texte sera examiné en commission juridique à la Chambre des députés le 30 mai prochain. La coalition souhaite que le projet de loi entre en vigueur à partir du mois de janvier 2015.

Le patrimoine culturel tchèque va pouvoir puiser 12 milliards de couronnes de l’UE

Dans le cadre d’une nouvelle période de programmation, les monuments tchèques ainsi que d’autres projets relatifs au patrimoine culturel pourront obtenir jusqu’à 11,8 milliards de couronnes (environ 430 millions d’euros) des fonds européens, soit environ la même somme pour la période antérieure. Le programme opérationnel régional intégré (IROP), prendra en charge ces ressources, afin de les utiliser pour divers projets de toute la République tchèque, à l’exception de ceux de la capitale. Depuis plusieurs années, la République tchèque se trouve confrontée à de nombreux problèmes liés aux versements des subventions européennes, qu’elle était censée rembourser à de nombreuses reprises. C’est pourquoi le gouvernement a décidé au mois de juillet dernier, que toute activité liée au versement de ces subventions sera désormais gérée par le ministère du Développement régional.

Les Tchèques sont les plus grands consommateurs de pervitine à l’échelle européenne

La République tchèque est le pays européen où on consomme le plus de pervitine, une méthamphétamine fabriquée dans le pays. Ces données découlent d’une nouvelle étude scientifique internationale, qui a comparé les analyses des eaux usées de plus de 42 villes européennes. Le taux le plus élevé a été enregistré à Prague, qui a été suivie de près par České Budějovice. Les villes de Bratislava, Dresde et Oslo sont les autres villes où un taux élevé de pervitine a été constaté dans les eaux usées.

Privatisations : Prague vend 106 appartements pour 100 millions de couronnes

La ville de Prague continue de privatiser les logements municipaux. Prague s’apprête à céder à une coopérative d’habitation 106 logements situés dans le 10e arrondissement de Prague, et ce pour la somme d’environ 100 millions de couronnes (environ 3,7 millions d’euros). Cette privatisation doit encore être entérinée par les conseillers municipaux. D’après un planning approuvé par le passé, la ville de Prague va procéder à la vente de milliers d’appartements dans les années à venir, et ce pour une valeur totale de près de 4 milliards de couronnes, soit près d’1,5 milliard d’euros.

Prix Franz Kafka décerné à l’écrivain chinois Yan Lianke

Cette année, le Prix Franz Kafka est décerné à l’écrivain chinois Yan Lianke, l’auteur de plus de vingt romans et nouvelles, puisant dans l’histoire de la Chine du 20e siècle. Si les œuvres de Yan Lianke ont été traduites dans plusieurs langues, seuls deux romans ont été traduits en tchèque : « Sers le peuple ! » et « Quatre livres », que l’auteur avait présenté au mois de novembre dernier à la Bibliothèque Václav Havel à Prague. Le 14e lauréat du Prix Franz Kafka, choisi par un jury international mardi dernier, se rendra à Prague au mois d’octobre pour recevoir une statue en bronze représentant Franz Kafka et réalisée par le sculpteur Jaroslav Róna, ainsi qu’une récompense de 200 000 couronnes, soit environ 7 500 euros.

Décerné depuis 2001 par la Société Franz Kafka de Prague, le Prix Franz Kafka récompense les œuvres littéraires d’auteurs contemporains, et ce indépendamment de leur origine, de leur nationalité ou de leurs culture. Parmi les titulaires de ce prix figurent l’Américain Philip Roth, le Français Yves Bonnefoy, l’Autrichienne Elfriede Jelineková, l’Anglais Harold Pinter, le Japonais Haruki Murakami, ou les Tchèques Arnošt Lustig et Václav Havel.

Le Prix Revolver Revue attribué au poète et peintre Pavel Zajíček

Poète, peintre, musicien et représentant illustre de l’underground tchécoslovaque, Pavel Zajíček est lauréat 2014 du Prix Revolver Revue. Il y a 40 ans, il a fondé le groupe de musique DG 307 avec Milan Hlavsa, le bassiste du groupe The Plastic People Of the Universe. La formation DG 307, qui a surtout puisé dans les textes poétiques de Pavel Zajíček, se présentera à la soirée de remise du prix qui se tient le 6 juin à Prague. Le prix Revolver Revue est attribué tous les ans et récompense une personnalité, qu’elle soit peintre, écrivain ou musicien ; Ivan Jirous, dit Magor, le philosophe Zdeněk Vašíček ou Tony Ducháček, du groupe Garage, ont été récompensés par le passé. Le magazine contestataire, opposé au régime communiste, Revolver Revue est né dans les années 1980. D’abord publié sous forme de samizdat, le magazine s’est converti en un périodique de référence d’actualité culturelle et artistique après la Révolution de velours.

130 ans depuis la naissance de l’écrivain juif de Prague, Max Brod

Ce mardi marque les 130 ans depuis la naissance de Max Brod, l’auteur juif écrivant en allemand et vivant à Prague. Écrivain, journaliste et compositeur, Max Brod est né le 27 mai 1884 à Prague où il a vécu jusqu’en 1939 avant d’émigrer en Palestine. Max Brod faisait partie des auteurs allemands connus séjournant à Prague, tels que l’ont été Franz Kafka et Franz Werfel. Il a fait découvrir au monde l’œuvre de Jaroslav Hašek, dont il a notamment traduit en allemand le « Brave soldat Chvéïk » (Dobrý voják Švejk). Max Brod est mort en 1968 à Tel Aviv.

Inauguration de l’exposition sur l’histoire de l’artisanat au château Ctěnice

Le Musée municipal de Prague inaugure ce mercredi dans l’enceinte du château de Ctěnice, au nord-est de Prague, une nouvelle exposition dédiée à l’histoire de l’artisanat. Les visiteurs pourront venir admirer 239 objets exposés au total, dont beaucoup n’ont jamais été révélés au grand public, ainsi qu’une des plus grandes collections d’objets issus de différentes communautés de métiers, passant du Moyen-âge à nos jours.

La République tchèque touchée par de fortes tempêtes

De violents orages accompagnés de pluies torrentielles et de grêle ont frappé la République tchèque ce mardi. L’Institut hydrométéorologique tchèque a émis un avertissement jusqu’à mercredi soir, et ce notamment en raison de l’augmentation du niveau des rivières. Les orages ont occasionné de premiers ennuis : des caves ont été inondées près de la ville de Jeseník, dans la région d’Olomouc, et le niveau d’alerte 2 aux inondations a été donné dans la ville de Nový Jičín, en Moravie Silésie. A Prague, les sapeurs-pompiers ont dû se rendre à la Bibliothèque nationale, dont les sous-sols ont été inondés. De fortes tempêtes sont annoncées dans la moitié nord de la République : à savoir Prague, en Bohême centrale, et dans les régions d’Ústí nad Labem, de Liberec, de Hradec Králové, de Pardubice, d’Olomouc et de Moravie-Silésie.

Météo

Mercredi, c’est la fête de tous les Vilém et de tous les Viliam ! Néanmoins, le ciel reste couvert et de forts orages sont attendus sur l’ensemble de la République tchèque. Les températures oscillent entre 17° C et 23° C pour les maximales.