Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

Une rencontre entre les syndicats et le Premier ministre sur la situation dans le secteur de la santé

Les représentants des syndicats ont rencontré ce vendredi le Premier ministre Bohuslav Sobotka (ČSSD) pour discuter de la situation dans le secteur de la santé. Parmi d’autres sujets, ils ont évoqué la subsistance des heures supplémentaires bien au-delà des limites légales. En effet, si la loi permet 416 heures supplémentaires par an, les médecins en effectuent en moyenne 1090. Les heures supplémentaires ainsi qu’une mauvaise organisation de l’éducation de troisième cycle sont, selon les syndicats, des causes principales du départ des nombreux spécialistes tchèques à l’étranger. Les représentants syndicaux ont sollicité une rencontre avec tous les partis de la coalition gouvernementale afin de présenter leurs projets de réforme.

La République tchèque et le Pakistan ont signé un accord contre l’évasion fiscale

Le ministre des Finances Andrej Babiš (ANO) et l’ambassadeur du Pakistan à Prague Tajammul Altaf ont signé ce vendredi un accord qui vise à supprimer la double imposition entre les deux pays ainsi qu’à empêcher l’évasion fiscale. A présent, il n’y avait aucun accord intra-étatique régissant le système des impositions. Selon le porte-parole du ministère des Finances, le nouvel accord devrait faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays. Le Pakistan n’est pas parmi les partenaires commerciaux les plus importants de la République tchèque. L’année passée, l’échange bilatéral a atteint le niveau de 104 millions d’euros.

La révocation de Daniel Herman du poste du directeur de l’Institut pour l’étude des régimes totalitaires a été illégale

Le Tribunal municipal du troisième arrondissement de Prague a décidé ce vendredi que la révocation de Daniel Herman du poste du directeur de l’Institut pour l’étude des régimes totalitaires (ÚSTR) avait été illégale. Ancien prêtre catholique et actuel ministre de la Culture chrétien-démocrate a été révoqué de sa fonction en avril 2013 par le conseil d’ÚSTR, nommé, lui, par la majorité sociale-démocrate au Sénat. Si la juge n’a pas encore publié la justification officielle de sa décision, l’ÚSTR envisage déjà de faire appel. Si celui-ci n’est pas accepté, l’Institut pourrait se retrouver avec deux chefs, car son nouveau directeur, Zdeněk Hazdra a pris ses fonctions ce jeudi.

Pavel Hubený nommé directeur provisoire du parc national de la Šumava

Ce vendredi, le ministre de l’Environnement Richard Brabec (ANO) a nommé Pavel Hubený au poste du directeur provisoire du parc national de la Šumava. Son prédécesseur, Jiří Mánek (membre du Parti civique démocrate ODS) s’est fait limoger la semaine dernière du fait des désaccords majeurs entre lui et le ministre sur l’avenir de ce plus grand parc naturel tchèque. Jiří Mánek soutenait par exemple le projet d’une loi qui aurait ouvert la zone protégée de la Šumava à de nouvelles activités économiques et risquait de lui faire perdre son statut de parc national. Pavel Hubený était jusqu’à lors directeur de la zone protégée de la Šumava. Ce vendredi, au moment de la prise de ses fonctions, il a déclaré sa volonté de revoir tous les projets relatifs à l’avenir du parc et il s’est montré prêt à suspendre plusieurs d’entre eux.

Ivo Schwarz sera le nouvel ambassadeur tchèque en Israël

Ivo Schwarz, qui jusqu'alors occupait les fonctions de directeur des services de renseignements tchèques (ÚZSI), devrait devenir le prochain ambassadeur tchèque en poste en Israël. Avant cela, le chef de l'Etat Miloš Zeman doit signer la proposition de nomination, une nomination que les autorités israëliennes doivent également approuver. Si tel est le cas, Ivo Schwarz remplacera Tomáš Pojar d'ici quelques mois, selon le quotidien Lidové noviny. Les relations tchéco-israéliennes sont relativement bonnes. En 2011, quand la Palestine est devenue un Etat membre à part entière de l'UNESCO, la République tchèque a fait partie des rares pays européens à s'être illustrés en votant contre.

L’ancien responsable de la gestion des fonds européens en Bohême du Nord-Ouest condamné à 5 ans de prison

La Cour suprême a refusé l’appel de l’ancien directeur de l’office régional Bohême du Nord-Ouest responsable de la gestion des fonds européens, Petr Kušnierz. Il est ainsi condamné à cinq ans de prison et à payer une amende de 30 000 euros pour corruption et abus de confiance. Avec ses complices, il a demandé des pots-de-vin auprès de porteurs des projets sollicitant les dotations européennes. Sa peine de prison initialement prévue à sept ans et demi a été réduite à cinq ans par la Cour d’appel. L’affaire a commencé en mars 2011 quand la police avait effectué une descente à l’office régionale et arrêté son directeur.

Préavis de grève dans l’usine automobile de Hyundai en République tchèque

Les représentants du syndicat KOVO ont émis cette semaine un préavis de grève adressé à la direction de la société Hyundai Motor Manufacturing Czech (HMMC, Hyundai en abrégé). Hyundai gère une usine de fabrication automobile près de Nošovice (Moravie de l’Est), laquelle a 2 574 employés stables. Un cinquième parmi eux est syndiqué. KOVO reproche à la direction de l’usine de ne pas coopérer sur l’élaboration d’un nouvel accord collectif. Si les syndicats demandent une hausse des salaires de 5 % (ce qui représente en moyenne une hausse de 37 euros) pour mieux refléter le profit économique généré par le travail des employés, la direction propose une hausse de 3,2 %. Selon le syndicat, la société fait pression sur les employés pour accepter à titre individuel cette hausse de salaire. En 2012, la société Hyundai, bénéficiaire des diverses bonifications d’impôts et des subventions régionales pour la création d’emplois, a fait le profit de 7 milliards de couronnes (260 millions d’euros).

Une manifestation contre le racisme devant le ministère de l’Intérieur

Près de 300 personnes se sont rassemblées ce vendredi devant le ministère de l’Intérieur à Prague pour protester contre une opération policière jugée trop brutale. Celle-ci a eu lieu dans une mosquée à Prague il y a une semaine. Pendant l’opération, plusieurs dizaines de personnes, qui se préparaient pour la prière du vendredi, ont été arrêtées, parmi lesquelles plusieurs diplomates indonésiens. Tout le monde a été relâché le même jour. Suite à cette intervention, la police a accusé un Tchèque de propagande raciste pour l’édition et la distribution d’un livre au ton xénophobe dont l’auteur serait issu d’une confrérie musulmane. Les manifestants de ce vendredi ont effectué une prière devant le ministère.

Début des épreuves de maturita, le baccalauréat tchèque, pour 87 500 lycéens

Les épreuves écrites de maturita, le baccalauréat tchèque, ont débuté ce vendredi matin pour 87 500 lycéens. Les élèves se sont d'abord attaqués à l'épreuve de mathématiques et sont confrontés dans l'après-midi à l'anglais. D'autres tests écrits les attendent jusqu'au 13 mai. Pour la première fois depuis quatre ans qu'a été réformée la maturita, pour que les épreuves soient les mêmes pour tous les lycéens, il n'y a pour cette édition pas de changements majeurs par rapport à celle de l'année passée. Les résultats des examens écrits seront connus le 16 mai, débuteront alors les épreuves orales.

Hockey sur glace : les Tchèques entament le tournoi de Stockholm par une victoire sur les Suèdois (3-2)

La sélection tchèque de hockey sur glace, menée par Jaromír Jágr, a entamé le tournoi des Oddset Hockey Games à Stockholm par une victoire sur la Suède (3-2). La prochaine rencontre opposera les Tchèques aux Russes samedi après-midi. Les Oddset Hockey Games s'inscrivent dans le cadre de l'Euro Hockey Tour, une compétition en quatre tournois qui voit s'affronter la République tchèque, la Suède, la Finlande et la Russie. Pour les Tchèques, qui a remporté le tournoi suèdois une fois en 1994, il s'agit des derniers tests avant les Championnats du monde qui auront lieu du 9 au 25 mai à Minsk en Biélorussie.

Météo

Fête de tous les Alexej et Alex, la journée de ce samedi est marquée par la pluie. Surtout en Bohême, le ciel est couvert des nuages. C’est en Moravie du Sud que quelques rayons du soleil se font voir. Une baisse considérable des températures est à prévoir avec les maximales qui vont de 7° à 10° C en Bohême et de 14° à 16° C en Moravie.