Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

Inspecteurs de l'OSCE retenus en Ukraine : rencontre entre les ministres de la Défense tchèque et allemand

Le ministre de la Défense Martin Stropnický (ANO) s'est entretenu avec son homologue allemand, Ursula von der Leyen (CDU), à propos des sept inspecteurs de l'Organisation pour la Sécurité et la coopération en Europe (OSCE) retenus prisonniers par des séparatistes pro-russes à Slaviansk dans l'est de l'Ukraine. Le porte-parole du ministère, Jan Pejšek, a fait part à l'agence de presse ČTK de cette rencontre qui visait à renforcer la coopération entre Allemands et Tchèques pour faire libérer ces observateurs. L'un d'entre eux fait partie de l'armée tchèque. Arrêtées vendredi dernier, ces personnes sont considérées comme des "espions de l'ONU" et donc comme des "prisonniers de guerre" par les séparatistes russes. L'un des prisonniers, un Suèdois, a été libéré dimanche pour des raisons de santé.

Les séparatistes pro-russes prêts à libérer leurs prisonniers de l'OSCE sous certaines conditions

D'après une dépêche de l'agence de presse russe Interfax, le groupe d'inspecteurs de l''Organisation pour la Sécurité et la coopération en Europe (OSCE), dont l'un est tchèque, retenus prisonniers depuis vendredi par des séparatistes russes à Slaviansk, une ville de l'est de l'Ukraine, seraient désarmés et traités "comme des invités". La municipalité du maire autoproclamé Viatcheslav Ponomariov a confirmé qu'une offre avait été faite pour relâcher les sept observateurs en échange de la libération de militants pro-russes détenus à Kiev. Selon l'ambassade tchèque dans la capitale ukrainienne, les négociations sont difficiles et aucune réponse n'a pour l'heure été donnée par les autorités ukrainiennes. Les services secrets ukrainiens soutiennent que l'opération des séparatistes pro-russes a été organisée depuis Moscou.

Les villes tchèques commémorent l'Holocauste

Plusieurs municipalités tchèques commémorent ce lundi la Journée dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste. Il s'agit le plus souvent de cérémonies en extérieur où des personnalités politiques, spirituelles et culturelles lisent le nom des victimes du génocide perpétré par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale à l'encontre des juifs. A Prague, la commémoration a lieu sur la place Náměstí Míru, en présence notamment du ministre en charge des Droits de l'homme, le social-démocrate Jiří Dienstbier. 250 000 des 350 000 juifs vivant en Tchécoslovaquie périrent durant la Seconde Guerre mondiale.

Futur du Parc national de la Šumava : rencontre mardi entre le président et le ministre de l'Environnement

Le chef de l'Etat Miloš Zeman rencontre mardi le ministre de l'Environnement Richard Brabec pour discuter de l'avenir du Parc national de la Šumava et de l'éviction la semaine passée de son directeur Jiří Mánek, un homme proche du parti ODS et des milieux d'affaires de Bohême du Sud. La vision de ce dernier pour le parc était d'ailleurs soutenue par certains acteurs locaux mais très décriée par les scientifiques et les écologistes qui l'accusaient de vouloir ouvrir cet espace protégé aux investisseurs et aux intérêts privés. D'après son porte-parole, Miloš Zeman pense que les aspirations des villages du Massif de la Šumava devraient être pris en compte dans le futur plan de développement du parc national.

Les libraires ont engrangé trois fois plus de recettes que d'habitude avec la Journée sans TVA

Lors de la Journée sans TVA, organisée le mercredi 23 avril, les librairies participant à l'opération ont affiché des recettes trois fois supérieures à un jour ordinaire. L'action, décidée par l'Association des libraires et des éditeurs tchèques, avait pour but d'informer et de protester contre le taux de TVA de 15% désormais pratiqué sur l'édition. Devant le succès rencontré, l'organisation souhaite réitérer ce genre d'opérations. Le nouveau gouvernement du social-démocrate Bohuslav Sobotka a déjà annoncé son intention de revenir sur ce taux de TVA à 15% en créant un nouveau taux réduit à 10% pour certains biens, dont les livres.

L’accord pour la poursuite de l’exploitation de la mine de Paskov adopté par le gouvernement

Le gouvernement tchèque a approuvé le plan d'aide pour la prolongation jusqu'en 2017 de l'exploitation du charbon dans la mine de Paskov, dans les environs d'Ostrava. L’Etat s’engage auprès du groupe New World Resources (NWR), propriétaire de la société OKD, qui exploite la mine, à verser 600 millions de couronnes (22,2 millions d’euros) pour financer le programme d’aide sociale aux mineurs et ainsi éviter à court terme le licenciement de plusieurs milliers d’entre eux. Ce plan, selon lequel NWR doit maintenir au moins 1800 employés dans la mine de Paskov puis 1600 dans le courant de l'année 2017, doit encore être approuvé par l'Union européenne. La société minière OKD pourra continuer par la suite à exploiter le puit de Paskov si elle le souhaite. Bénéficiaire sept années durant, cette entreprise a connu de mauvais résultats en 2013 et a alors annoncé vouloir fermer la mine Paskov et réduire les salaires de ses employés.

Pavel Ondrášek nouveau directeur l'Administration pénitentiaire de République tchèque

La ministre de la Justice Helena Válková (ANO) a décidé de nommer Pavel Ondrášek en tant que nouveau directeur de l'Administration pénitentiaire de République tchèque. L'homme de 34 ans occupait déjà ces fonctions de façon provisoire depuis l'éviction de Petr Dohnal. Helena Válková déclare avoir suivi les recommandations de la commission en charge de l'évaluation des personnes qui candidataient au poste. Pavel Ondrášek souhaite revoir l'organisation de la direction des services pénitentiaires. Il entend également améliorer les conditions de détention des prisonniers tout en baissant les coûts.

Sida : 74 contaminations mises en évidence au premier semestre 2014, un record

Le nombre de contaminations au virus du sida mis en évidence en République tchèque au premier semestre 2014 s'est élevé à 74. Il s'agit du nombre le plus élevé depuis le premier semestre 1985, quand les services de santé tchécoslovaques ont commencé à suivre la maladie. Cela correspondant au total enregistré pour l'année 2004. Le nombre de découvertes de personnes atteintes du virus a été plus élevé seulement lors du troisième trimestre de l'année dernière avec 79 personnes séropositives mises en évidence. Même si la République tchèque fait partie des pays du monde où l'épidémie de sida est la moins marquée, celle-ci se développe. Pour les spécialistes, une des causes est le recul de la peur liée à la maladie qui entraîne les individus à avoir des rapports sexuels non protégés. Depuis 1985, 2196 personnes ont été infectées par le VIH en République tchèque, parmi eux 1832 hommes et 364 femmes.

Début du festival du film tchèque Finále Plzeň

La 27e édition du festival du film tchèque Finále Plzeň a débuté dimanche soir avec la projection en avant-première du long-métrage Hany du réalisateur Michal Samir. Jusqu'au 3 mai, la programmation propose l'ensemble des fictions tchèques tournées entre avril 2013 et avril 2014. En parallèle, une section compétitive engage une sélection des meilleurs documentaires tchèques de ces deux dernières années. La cinématographie slovaque occupe une certaine place pour cette édition avec la projection de nombreuses coproductions. La ville de Plzeň, située en Bohême de l'Ouest, sera capitale européenne de la culture en 2015 et souhaite que la prochaine édition du festival reflète ce statut. En 2013, l'événement a attiré près de 11 000 spectateurs autour d'environ 170 films.

Hockey sur glace - U18 : l'équipe tchèque défaite par les Etats-Unis en finale des Championnats du monde

L'équipe tchèque de hockey sur glace des moins de 18 ans termine deuxième des Championnats du monde qui se sont déroulés en Finlande. En finale dimanche soir, les Etats-Unis ont été les plus forts et se sont imposés 5 à 2 face aux Tchèques. La République tchèque a toutefois réalisé une très bonne compétition, s'imposant notamment face à la Russie ou au Canada, des sélections considérées comme favorites. Surtout c'est la première fois de leur histoire que les moins de 18 ans Tchèques atteignent la finale de ces Championnats du monde.

Météo

Ce mardi, c’est le même savant mélange entre soleil, nuages et risques d’orages qui attendent les Tchèques. Ceux-ci ne se privent pas pour autant de célébrer la fête des environ 22 000 Robert dispersés en République tchèque. Les températures sont stables et vont de 18 à 22 °C pour les maximales.