Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

A Prague, le chef de la diplomatie canadienne confirme que les Tchèques pourront voyager sans visa

Le Canada ne prévoit pas de réintroduire d’obligation de visa pour les Tchèques désirant se rendre au Canada. C’est ce qu’a déclaré le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, ce mardi, à l’issue de sa rencontre à Prague avec son homologue Lubomír Zaorálek. En 2009, Ottawa avait rétabli une obligation de visa pour les ressortissants tchèques en raison du nombre élevé de demandeurs d’asile, essentiellement issus de la minorité rom. Cette mesure avait provoqué une vive indignation en République tchèque et avait finalement été annulée en novembre dernier. John Baird a rappelé que le Canada avait passé un accord commercial avec l’Union européenne permettant d’intensifier les échanges entre autres avec la République tchèque. « Nous ne pouvons augmenter le volume de nos échanges et de nos investissements avec la République tchèque [avec une telle législation] », a admis le ministre canadien.

La République tchèque simplifie sa procédure de demande de visa pour certains Ukrainiens

La procédure d’obtention de visas de court séjour en République tchèque pour les Ukrainiens est simplifiée à compter de ce mardi. Les demandeurs possédant des origines tchèques, âgés de moins de 26 ans ou les retraités âgés de plus de 60 ans ne seront plus tenus de payer les frais de dossier. Un visa de court séjour permet d’entrer et de séjourner jusqu’à 90 jours en République tchèque. Par ailleurs, si un demandeur est en mesure de présenter un document justifiant de son appartenance à la communauté des Tchèques d’Ukraine ou un document attestant de ses origines tchèques, il pourra obtenir un visa d’une durée de validité d’un an permettant plusieurs entrées dans le pays. Selon le ministère des Affaires étrangères, ces nouvelles mesures entrent dans le cadre de l’aide à l’Ukraine approuvée en mars par le gouvernement tchèque.

Les syndicats réclament une valorisation du salaire minimum à 9 000 couronnes

Les syndicats réclament au gouvernement une valorisation à un montant de 9 000 couronnes (333 euros) du salaire minimum. Le Premier ministre social-démocrate Bohuslav Sobotka a déjà fait savoir que son gouvernement prévoyait de procéder à cette augmentation à compter du 1er janvier 2015. Toutefois, il n’a pas précisé s’il s’agirait des 500 couronnes (18,5 euros) demandées par la Confédération tchéco-morave des syndicats (ČMKOZ). Selon Bohuslav Sobotka, les représentants des syndicats doivent d'abord trouver un terrain d’entente avec les employeurs. La dernière valorisation du salaire minimum à 8 500 couronnes a été décidée à août dernier. L’augmentation déjà de 500 couronnes avait concerné environ 120 000 employés en République tchèque. La précédente remontait à 2007.

Industrie automobile : à Kolín, le consortium franco-japonais TPCA va embaucher 700 personnes

Le consortium TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile) prévoit d’embaucher 700 personnes d’ici à la fin de l’été. 18 000 véhicules sont sortis en mars de ses usines installées à Kolín (Bohême centrale), soit 6,5% de plus qu’en 2013 à la même époque. Par ailleurs, à partir du mois de mai, TPCA va commencer à produire les trois nouveaux modèles de la Toyota Aygo, de la Peugeot 107 et de la Citroën C1, qui ont été présentés récemment au public au Salon automobile de Genève. Ce début d’année 2014 marque un tournant pour TPCA, confronté depuis plusieurs années à une baisse de son volume de production. Toutefois, depuis janvier, le groupe franco-japonais enregistre une relance de la demande notamment sur les marchés d’Europe de l’Est avec notamment une augmentation de 17% des ventes de la Toyota Aygo. D’ici à la fin de l’année, le nombre d’employés de TPCA devrait s’élever à 3 500.

L’accord pour la poursuite de l’exploitation de la mine de Paskov confirmé

Le ministère de l’Industrie a confirmé, ce mardi, l’accord avec la société New World Resources (NWR) portant sur la nature de l’aide que le gouvernement apportera pour permettre la poursuite de l’exploitation du charbon dans la mine de Paskov (Moravie-Silésie). L’Etat tchèque s’engage à verser 600 millions de couronnes (22,2 millions d’euros) pour financer le programme d’aide sociale aux mineurs et ainsi éviter à court terme le licenciement de plusieurs milliers d’entre eux. La mine restera ainsi ouverte au moins jusqu’en 2017, malgré son exploitation actuellement déficitaire. L’accord devrait être adopté par le gouvernement lundi prochain.

Le ministère des Finances entend réduire le déficit des finances publiques à 1,7% du PIB d’ici 2017

Le déficit du budget de l’Etat devrait être réduit à 1,7% du produit intérieur brut d’ici à 2017. C’est du moins ce que prévoit le ministère des Finances en prenant pour référence la version actualisée du programme de stabilité transmise récemment à la Commission européenne. Pour cette année, la République tchèque table sur un déficit de ses finances publiques de 1,8% du PIB, et de respectivement 2,3 et 2% en 2015 et 2016. Bien que la République tchèque n’ait pas encore arrêté de date pour une éventuelle adoption de l’euro, elle est tenue de maintenir son déficit à un niveau inférieur à 3% de son PIB. Pour cette année, le montant de la dette publique devrait représenter 44% du PIB, contre 46% en 2013.

Selon la banque centrale, l’inflation en 2014 sera la deuxième plus faible de ces dix dernières années

Le taux d’inflation en République tchèque cette année sera le deuxième le plus faible de ces dix dernières années, et ce malgré la dévaluation de la couronne décidée en novembre dernier. C’est ce qu’a annoncé, ce mardi, le gouverneur de la banque centrale (ČNB), Miroslav Singer, lors de la conférence consacrée à la politique de croissance du gouvernement. Pour 2014, la ČNB prévoit une inflation moyenne de 1,2%. Le taux le plus faible a été enregistré en 2009 avec 1%. Selon Miroslav Singer, la dévaluation de la couronne de près de 5%, avec un taux de change passant à 27 couronnes l’euro, a permis de stabiliser l’environnement économique.

Sécurité routière : nombre d’accidents limité durant le week-end pascal

Cinq personnes sont mortes sur les routes tchèques durant le week-end pascal, dont quatre durant la journée de vendredi. Il s’agit du deuxième bilan le moins tragique de ces quinze dernières années, après celui de l’année dernière (trois victimes). La célébration du lundi de Pâques en République tchèque s’accompagnant traditionnellement d’une consommation plus importante d’alcool, les contrôles avaient été renforcés sur toutes les routes du pays avec la présence de centaines de policiers. La législation tchèque est particulièrement stricte sur ce point, aucune présence d’alcool dans le sang n’étant tolérée au volant.

La ville de Prague prépare un éventuel retour des tramways sur la place Venceslas

Contrairement à ce qui avait été décidé dernièrement en août 2013, la ville de Prague n’abandonne pas l’idée d’un retour des tramways sur la place Venceslas, principale avenue du centre de Prague. Le conseil municipal a approuvé, ce mardi, le projet de modification du plan local d’urbanisme, ce qui permettrait d’amener une voie de tramway depuis la rue Vinohradská, située au-dessus de la place Venceslas, jusqu’à celle-ci et à la gare centrale (Hlavní nádraží). Le retour des tramways sur la place Venceslas, comme un nouvel aménagement de celle-ci, est envisagé depuis plusieurs années.

Hockey : Zlín touche du doigt le titre de champion

Le PSG Zlín a fait un grand pas vers le titre de champion de République tchèque de hockey sur glace en s’imposant (4-1) sur la glace de Kometa Brno lundi soir. Cette victoire permet à Zlín de mener trois victoires à zéro dans la série de la finale des play-offs de l’Extraliga. En cas de nouveau succès lors du quatrième match, mardi soir, le club de Moravie de l’Est sera sacré champion pour la deuxième fois de son histoire, après 2004. En revanche, si Brno s’impose, un cinquième match sera disputé à Zlín.

Météo

C’est un temps variable, avec averses et orages par endroits notamment dans l’après-midi, qui continue de régner sur toute la République tchèque ce mercredi, jour de la fête des Vojtěch et Vojtěška. Les températures sont stables et varient entre 18° C et 21° C pour les maximales.