Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

La Chambre des députés prend position contre l'annexion russe de la Crimée

La Chambre des députés a voté ce mardi un texte condamnant l'annexion russe de la Crimée considérant qu'il s'agissait d'une violation du droit international. Seuls seize parlementaires du parti communiste et un du mouvement de l'Aube de la démocratie directe ont voté contre cette position. Les députés ont également approuvé une mention de soutien à la collaboration entre l'UE et l'OTAN pour résoudre la crise politique que traverse l'Ukraine. En revanche, d'autres propositions ont été rejetées, notamment celle visant à renforcer les dépenses tchèques en matière de défense et celle soutenant la prise de sanctions économiques à l'égard de la Russie.

Le gouvernement considère qu'il n'y a pour l'heure pas de motifs de sécurité valables pour venir en aide aux Tchèques de Volhynie

A l'heure actuelle, le gouvernement ne prévoit pas de venir en aide aux Tchèques de l’oblast de Volhynie, dont certaines familles avaient formulé la demande de rejoindre le pays de leurs ancêtres au début du mois de mars. C’est le ministre des Affaires étrangères tchèque, Lubomír Zaorálek, qui l’a fait savoir après une réunion du Conseil de sécurité tchèque lundi. La mission diplomatique tchèque qui qu’était rendue à Jytomyr, ville de l’Ukraine occidentale, n’aurait pas détecté des motifs de sécurité pouvant justifier cette aide. Selon le chef de la diplomatie tchèque, la demande de rapatriement émise par près de 40 familles tchèques de Volhynie serait essentiellement motivée par des intérêts économiques et sociaux. Près de 20 000 Tchèques vivraient actuellement en Ukraine. Les Tchèques de Volhynie, par la voix de l'une de leurs représentants, ont fait savoir qu'ils étaient déçus de la réponse de Prague à leur demande d'aide.

Les sociaux-démocrates et le mouvement ANO veulent renégocier la loi de restitution des biens aux Eglises

Des représentants du mouvement ANO et du parti social-démocrate, principales forces de la coalition gouvernementale, rencontrent ce mardi des membres des Eglises afin d'étudier la possibilité de réviser la loi de restitution des biens expropriés par le régime communiste. Une loi très controversée, sur laquelle promettait de revenir le parti social-démocrate, a en effet été votée sur le sujet par le gouvernement de droite de Petr Nečas. Ce texte oblige l’Etat à rendre 56% des biens confisqués et également à verser progressivement à ces Eglises, sur une période de trente ans, une compensation de 59 milliards de couronnes (2,15 milliards d’euros) pour les biens ne pouvant être restitués. Le parti social-démocrate et le mouvement ANO considèrent que cette loi est trop désavantageuse pour l'Etat et veulent négocier une diminution de 13 milliards de couronnes (470 millions d'euros). Les cultes estiment la proposition injustifiée et Bohuslav Sobotka a exprimé son pessimisme quant à l'issue de la rencontre.

La négociatrice pour les sociaux-démocrates, Alena Gajdůšková, a de son côté indiqué que si aucun n'accord n'était trouvé avec les Eglises, l'argent qui leur sera versé pourrait être imposé.

Le parti ODS dépose une plainte auprès de la Cour constitutionnelle contre l'inculpation de Petr Nečas

Le parti civique démocrate (ODS) a déposé une plainte ce mardi auprès de la Cour constitutionnelle pour protester contre l'inculpation de son ancien leader et ex-premier ministre Petr Nečas. Cette plainte a été signée par 27 parlementaires issus de l'ODS mais également du parti conservateur TOP 09, qui participait à la coalition gouvernementale dirigée par Monsieur Nečas, laquelle a été contrainte à la démission en juin 2013 après qu'a éclaté une nouvelle affaire de corruption. Sa directrice de cabinet de l'époque, Jana Nagyová, devenue depuis sa femme, avait en effet été arrêtée étant suspectée d'avoir conduit des écoutes illégales. Petr Nečas est lui mis en cause dans un scandale parallèle pour avoir offert des postes lucratifs dans des entreprises publiques à trois députés ODS. En échange ceux-ci auraient accepté de démissionner de leur mandat afin qu'une loi de "stabilisation financière", à laquelle ils étaient opposés, puisse être adoptée. Les trois hommes ont également été poursuivis mais ont bénéficié de leur immunité parlementaire.

L'un des trois anciens députés, Petr Tluchoř, a par ailleurs reçu ce mardi une amende de 20 000 couronnes (730 euros), pour avoir refusé de répondre aux questions du procureur de la République dans le cadre de cette affaire. Son avocat, qui estime que son client n'est pas obligé de répondre à ces questions, a déposé plainte contre cette amende.

Un tiers des projets de construction font l'objet de réparations en raison de leur mauvaise qualité

En raison de difficultés financières, les préparations liées aux projets de construction en République tchèque continuent de chuter. Selon les directeurs des entreprises du secteur du bâtiment, environ un tiers des projets (exactement 36%) ont dû faire l'objet de révisions ou de réparations l’année dernière, engendrant ainsi un surcoût de 11% en moyenne. Ces données découlent de l’analyse trimestrielle relative aux entreprises du bâtiment tchèques, réalisée par les sociétés CEEC Research et KPMG République tchèque. Les directeurs des entreprises de construction interrogés s'accordent pour dire que c’est bien le manque d’argent de la part des investisseurs qui est à l’origine de la mauvaise qualité des projets de construction.

Décès de Zdeněk Kabelka, médecin qui a contribué à restaurer l’audition des jeunes enfants

C’est à l’âge de 63 ans qu’est décédé ce lundi Zdeněk Kabelka, médecin et maître de conférences, qui dirigeait le service d’otorhinolaryngologie à la deuxième Faculté de médecine de l’Université Charles, à l’hôpital de Motol. Pendant une longue période, il a été le seul médecin à restaurer l’audition des très jeunes enfants, à l’aide d’un implant cochléaire. Il s’agit d’une substitution sensorielle électronique qui transmet des sensations auditives et qui vise à fournir un certain niveau d’audition par le biais de stimulations électriques des nerfs auditifs à l’intérieur de la cochlée de l’oreille interne.

Brno : début des festivités pour le centenaire de la naissance de l'écrivain Bohumil Hrabal

Les célébrations à l'occasion du centième anniversaire de la naissance de l'écrivain Bohumil Hrabal ont débuté ce mardi dans la ville morave de Brno, où il a vu le jour. Au programme figurent la projection de films tirés de ses oeuvres et de documentaires sur sa vie, des lectures publiques ou des représentations théâtrales. Les festivités devraient culminer vendredi, le jour précis de cet anniversaire, avec une fête de rue devant la maison de la famille Hrabal. L'écrivain, né en mars 1914 et décédé en février 1997, est l'auteur de nombreux romans ayant marqué la littérature tchèque de la deuxième moitié du XXe siècle. Bohumil Hrabal a notamment écrit Moi qui ai servi le roi d'Angleterre ou encore Une trop bruyante solitude et a été à de nombreuses reprises, souvent avec succès, adapté au cinéma.

Musique : les nominations du prix Anděl dévoilées

Les membres de l'Académie du prix Anděl, l'équivalent en France des Victoires de la musique, ont fait connaître ce mardi la liste des nommés dont les vainqueurs seront connus le 14 mai prochain. C'est le groupe de musique pop-folk Ille qui est le plus souvent cité. A ses côtés, on trouve des noms connus de la musique pop tchèque tels que les groupes Bratři Orffové et Monkey Business ou les chanteurs et musiciens Dan Bárta, Vojtěch Dyk ou Tomáš Klus. Les prix Anděl seront décernés à l'occasion d'une cérémonie qui se tiendra au théâtre musical pragois de Karlín.

Febiofest : hommage à l'actrice finlandaise Kati Outinen

Dans le cadre du festival international du film Febiofest, qui se déroule à Prague durant toute la semaine, un hommage est rendu à l'actrice finlandaise Kati Outinen. Après des débuts au théâtre, elle se fait connaître au cinéma pour son rôle en 1980 dans Täältä tullaan, elämä! (Hé la vie, nous voilà). Elle devient ensuite l'égérie du cinéaste Aki Kaurismäki dans des films aussi remarquables que L'Homme sans passé, pour lequel elle est récompensée à Cannes, ou Le Havre, parmi bien d'autres oeuvres. Elle est présente à Prague pour ce festival où cinq films dans lesquels elle joue sont projetés au public.

Football : les places du match entre les Bohemians Prague et le Baník Ostrava vendues seulement sous certaines conditions

Après les violences survenues ce week-end entre supporters du Baník Ostrava et du Sparta Prague, des mesures de sécurité renforcées seront prises pour la rencontre de vendredi prochain qui opposera le Bohemians Prague au club d'Ostrava. Les places seront vendues seulement dans une boutique du Ďolíček, le stade des Bohemians Prague, et les acheteurs devront fournir leur nom et leur date de naissance. Le Baník Ostrava doit prendre en charge la vente des tickets pour le secteur visiteur. Par ailleurs, ce match comptant pour la 22e journée du championnat tchèque, la Gambrinus Liga, sera important dans l'optique du maintien pour les deux clubs, lesquels pointent aux deux dernières places avec 18 points chacun.

Météo

Le soleil signe son retour sur une large partie du territoire tchèque en ce mercredi, jour de la fête des Emanuel. Quant aux nuages, ils restent néanmoins dans la partie, surtout au sud-est de la Bohême. Le mercure lui n'explose pas puisque les températures maximales vont de 7°C à 12°C.