Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

Miloš Zeman écarte la possibilité que le projet de bouclier antimissile américain soit ressuscité

Le chef de l'Etat Miloš Zeman a exclu que le projet de bouclier antimissile américain en Pologne et en République tchèque puisse renaître, considérant qu'il serait inefficace. Le porte-parole du Château de Prague, siège de la présidence tchèque, a indiqué que M. Zeman défendait son point de vue habituel sur la question de la participation tchèque à ce projet de défense américain, enterré en 2009 par le président Barack Obama et qui était officiellement présenté comme visant l'Iran mais que les Russes jugeaient orienté contre eux. En réaction à l'occupation russe en Crimée, le sénateur américain John McCain, ancien candidat à la Maison-Blanche, a proposé lundi de remettre au goût du jour cette idée de bouclier avec l'installation d'une station radar en République tchèque et d'un centre antimissile en Pologne. Ce bouclier antimissile avait suscité une vague de protestations en Europe centrale.

Office tchèque des statistiques : le salaire moyen tchèque en baisse d'environ 500 couronnes

Selon les données fournies ce mardi par l'Office tchèque des statistiques (ČSÚ), le salaire moyen tchèque a baissé d'environ 500 couronnes (plus de 18 euros) au quatrième trimestre 2013. Il atteint ainsi 26 637 couronnes (environ 976 euros). Si on prend en compte l'inflation (qui était de 1,1% sur cette période), le salaire réel a baissé de 2,9%. Pour toute l'année 2013, le salaire moyen s'établit à 25 128 couronnes(920 euros). L'institution tchèque précise que les trois quarts des Tchèques gagnent moins que cette somme et que 80% des travailleurs tchèques ont un salaire compris entre 10 500 couronnes (385 euros) et 43 000 couronnes (1575 euros).

Une journée sans TVA chez les libraires pour protester contre la taxation sur les livres

L'Association des libraires et des éditeurs tchèques a annoncé la tenue d'une "journée sans TVA" le 23 avril prochain. A l'occasion de la Journée internationale du livre et du droit d'auteur, l'organisation appelle les librairies à réaliser une promotion de 15% sur tous leurs livres. 15%, c'est le taux de TVA auquel est assujettie l'édition et qui a été augmenté en 2012 et 2013 sous l'impulsion du gouvernement de Petr Nečas. Ce taux était auparavant de 10% et l'Association des libraires et des éditeurs tchèques souhaite qu'il redevienne la règle. Selon ses représentants, il s'agirait de la taxation tchèque sur l'édition serait l'une des plus fortes au monde.

Elections européennes : les candidatures de quatre partis pour l'heure officiellement enregistrées

Quatre partis ont pour l'heure fait enregistrer leur liste de candidats pour les élections européennes, qui, en République tchèque, se dérouleront les 23 et 24 mai prochains. Les autres formations politiques tchèques disposent d'une semaine, jusqu'au 18 mars, pour réaliser la même opération auprès du ministère de l'Intérieur. Parmi les quatre partis déjà enregistrés, aucun n'est représenté à la Chambre des députés. Il s'agit du Parti pirate tchèque, du Parti démocratique rom, du parti Volte Pravý Blok et du parti de la Raison saine. Il y a cinq ans, 33 formations politiques ont présenté leur candidature aux élections européennes, mais seulement quatre ont réussi à être représentées au Parlement européen.

Le plus grand syndicat tchèque s'apprête à désigner une nouvelle direction

Les syndicalistes de la Confédération tchéco-morave des syndicats (ČMKOS) ont commencé à préparer l'organisation de leurs assises, prévues pour la fin du mois d'avril, et durant lesquelles doit être élue une nouvelle direction. Le Premier ministre, le social-démocrate Bohuslav Sobotka, tout comme le président de la République, Miloš Zeman, sont attendus à ce congrès. Le plus grande centrale syndicale de République tchèque n'a plus de président depuis l'automne. Celui qui occupait cette fonction, Jaroslav Zavadil, a en effet dû l'abandonner après son élection au poste de député sous l'étiquette sociale-démocrate.

Les Britanniques dédient un mémorial aux aviateurs tchèques de la RAF

Une statue de deux mètres de haut, représentant un lion ailé – tel est l’hommage rendu par la communauté britannique vivant en République tchèque aux pilotes tchèques qui ont combattu durant la Seconde Guerre mondiale dans la RAF, la force aérienne royale. La statue de bronze, dont l’auteur est le sculpteur britannique Colin Spofforth, sera moulée en République tchèque et dévoilée le 17 juin prochain à Prague. Toutefois, l’ambassade britannique se trouve encore en pleines négociations avec la municipalité de Prague pour déterminer l’emplacement exact de l'installation de la statue.

Les pilotes Tchèques et slovaques se sont inscrits plus particulièrement dans l’histoire du Royaume-Uni, lors de la fameuse bataille d’Angleterre (de juin 1940 à mai 1941, ndlr), pendant laquelle les nazis avaient subi leur première défaite majeure. Durant l’été et l’automne 1940, 2917 pilotes avaient participé à la bataille d’Angleterre ; environ un cinquième d’entre eux étaient des pilotes étrangers, dont 145 Polonais et 89 Tchécoslovaques. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’armée de l’air britannique, comptait plus de 2500 pilotes tchécoslovaques, 493 d’entre eux ont été tués dans les combats.

La police enquête sur des tableaux retrouvés endommagés au château de Valtice

La police enquête actuellement sur une cinquantaine de tableaux de peintres contemporains tchèques, conservés depuis plusieurs années au château de Valtice, situé près de la ville de Břeclav, au sud de la Moravie, mais qui ont été retrouvés endommagés. D’après les déclarations de la porte-parole de la police, Kamila Haraštová, certains tableaux avaient été retrouvés ce lundi estropiés ou retirés de leur cadre. La police n’écarte pas la piste d’un possible vol de tableaux. Les tableaux avaient été créés lors de colloques organisés au château de Valtice à partir de la seconde moitié des années 1990 jusqu’à l’année 2005. Parmi les œuvres, figurent notamment celles de Vladimír Franz, candidat malheureux à la présidentielle de 2013.

La société Ahold achètera les magasins tchèques de la société SPAR pour 5,2 milliards de couronnes

Le distributeur néerlandais Ahold a convenu avec la société autrichienne SPAR d’acheter ses magasins en République tchèque. La valeur de la transaction est de 5,24 milliards de couronnes, soit 195 millions d’euros. Cette information a été révélée sur le site web de l’entreprise Ahold. Celle-ci devrait acquérir de la société SPAR 50 magasins au total, dont 36 hypermarchés et 14 supermarchés. Les recettes nettes de ces magasins avaient atteint 12 milliards de couronnes (soit 444 millions d’euros) l’année dernière. Cette acquisition s’inscrit dans la politique de marché de la société néerlandaise, qui vise à étendre la portée géographique des marchés actuels et adjacents, afin d’y acquérir une position de leader. La société Ahold, implantée en République tchèque depuis 1991, y possède 284 supermarchés et hypermarchés Albert.

Plzeň aimerait accueillir le EU-Japan Fest en 2015

Alors qu'elle sera l'une des deux capitales européennes de la culture pour l'année 2015, la ville de Plzeň, à l'ouest de la Bohême, aimerait durant cette période accueillir un événement important, le EU-Japan Fest. Il s'agit d'une manifestation annuelle organisée depuis 1992 par l'Union européenne et par le Japon pour présenter la culture, passée et présente, du pays du Soleil levant. Dans le même temps, la ville de Plzeň profiterait de l'organisation de cet événement pour envisager des collaborations avec des firmes nippones telles que Matsushita, Mitsubishi, Toyota, Mitsui ou encore Daikin. C'est l'adjoint au maire pour l'économie, le social-démocrate Martin Zrzavecký, qui a fait part ce mardi de ces informations.

La médaillée olympique Eva Samková sérieusement blessée lors d'un entraînement

Médaillée olympique en snowboard cross aux Jeux olympiques de Sotchi au mois de février, Eva Samková s'est sérieusement blessée lors d'un entrainement ce mardi à Veysonnaz en Suisse. Après une mauvaise chute, elle a été touchée à la cheville et au bras et a été conduite en hélicoptère à l'hôpital. Selon l'entraîneur d'Eva Samková, qui allait participer à sa première compétition depuis Sotchi, les organisateurs de l'événement ont été prévenus du danger que représente la bosse où la championne tchèque s'est blessée.

Météo

Le soleil brille et le ciel est d'un bleu pur. Les conditions sont donc idéales pour célébrer la fête des Řehoř, nom qui est l'équivalent tchèque des Grégoire. Les températures maximales vont de 13 °C à 16 °C.