• 03/11/2005

    Prague-Vienne-Bratislava est le nom d'une exposition qui se tient à partir de ce vendredi et jusqu'à la fin novembre, dans la capitale autrichienne. Elle retrace l'histoire de plus de 85 ans qui se sont écoulés depuis l'établissement des relations diplomatique entre l'Autriche et la Tchécoslovaquie. En février prochain, l'exposition sera présentée, aussi, à Prague.

  • 02/11/2005

    Vendredi prochain, le président de la République, Vaclav Klaus, nommera David Rath nouveau ministre de la Santé. En octobre dernier, le président a refusé cette nomination, estimant que David Rath ne pouvait pas exercer à la fois les fonctions du ministre et du chef de l'Ordre des médecins. David Rath, nommé entre-temps vice-ministre de la Santé par le chef du gouvernement, a annoncé, mardi dernier, qu'il allait quitter la présidence de l'Ordre des médecins. David Rath succédera, au poste de ministre de la Santé, à la social-démocrate Milada Emmerova, limogée début octobre.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 02/11/2005

    L'interdiction, par les autorités cubaines, d'une réception, à La Havane, à l'occasion de la fête nationale tchèque du 28 octobre, a suscité une protestation officielle de la diplomatie tchèque : ce mercredi, à Prague, les représentants du ministère des Affaires étrangères ont remis une note de protestation à la chargée d'affaires cubaine Aymée Hernadez. La réception, organisée à l'occasion du 87e anniversaire de la fondation de la Tchécoslovaquie par l'ambassade tchèque à Cuba, devait se dérouler le 28 octobre dernier, dans un hôtel de luxe à La Havane. Les autorités cubaines ont qualifié la manifestation de « contre-révolutionnaire ».

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 02/11/2005

    Le chef du gouvernement régional de Saxe, Georg Milbradt, est persuadé que l'Allemagne ne modifie pas la période de transition, protégeant son marché du travail contre la main d'oeuvre des nouveaux pays membres de l'UE et fixée à sept ans. Il l'a dit ce mercredi à Prague, à l'issue de ses conversations avec des hommes politiques tchèques. Il a néanmoins admis la possibilité d'une ouverture partielle du marché du travail allemand aux Tchèques, dont pourraient profiter certaines professions. Georg Milbradt a discuté, avec ses partenaires, également de la coopération régionale entre la République tchèque et l'Allemagne : il a soulevé, par exemple, le projet de construction d'une nouvelle ligne de chemins de fer, reliant Prague à Dresde.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 01/11/2005

    La Chambre des députés a adopté, ce mardi, le projet de baisse de l'impôt sur le revenu pour les personnes physiques dont le salaire brut mensuel est inférieur ou égal à 30 000 couronnes (environ 1010 euros). Cet allégement fiscal entrera en vigueur à partir du 1er janvier prochain. Le taux d'imposition le plus faible sera réduit pour passer des 15 % appliqués actuellement à 12 %, tandis que le montant du revenu annuel assujetti à ce taux sera, lui, augmenté pour passer de 109 200 couronnes (3680 euros) à 121 200 couronnes (4090 euros). Le deuxième taux d'imposition le plus faible passera lui de 20 à 19 % et sera appliqué sur les revenus annuels se situant entre 121 200 couronnes et 218 400 couronnes (7365 euros). Cette réforme de l'impôt sur le revenu, qui concerne environ 4 millions de contribuables, devrait notamment permettre aux personnes dont le salaire brut mensuel est inférieur à 20 000 couronnes d'économiser environ 4000 couronnes (135 euros) par an.

  • 01/11/2005

    Le budget de l'Etat s'est soldé à la fin du mois d'octobre par un excédent de 15,2 milliards de couronnes, soit un peu plus de 505 millions d'euros. Ce bilan est le meilleur résultat du pays pour cette période de l'année depuis 1993 et sa prise d'indépendance. Le projet de budget adopté pour 2005 prévoyait un déficit cumulé de 84 milliards de couronnes. « Je m'attends à ce que le déficit du budget de l'Etat pour 2005 soit inférieur à celui adopté par la Chambre des députés et que la République tchèque réduise cette année le déficit des finances publiques plus rapidement que nous l'impose le programme de convergence », a déclaré en réaction à la publication de ces chiffres le ministre des Finances, Bohuslav Sobotka.

  • 01/11/2005

    Le vice-ministre de la Santé, David Rath, a annoncé qu'il allait quitter son poste de président de l'Ordre tchèque des médecins après avoir signé sa lettre de démission ce mardi. Après le limogeage de Milada Emmerova, le 12 octobre dernier, le Premier ministre Jiri Paroubek avait présenté au président de la République, Vaclav Klaus, la nomination de David Rath au poste de nouveau ministre de la Santé. Mais pour la première fois dans l'histoire de la République tchèque, le chef de l'Etat avait refusé cette nomination argumentant que l'exercice des deux fonctions était incompatible et en contradiction avec la Constitution. Suite à cette décision, le chef du gouvernement a proposé, lundi, sa propre nomination. De son côté, Vaclav Klaus a fait savoir qu'il attendait de voir comment allait évoluer la situation pour se prononcer.

  • 01/11/2005

    Skoda Auto a fabriqué, ce mardi, son cinq millionième véhicule depuis sa reprise par le groupe allemand Volkswagen en 1991. Actuellement, 2200 véhicules sortent chaque jour des usines du constructeur automobile basé à Mlada Boleslav, en Bohême centrale, soit trois fois plus qu'en 1991. Par ailleurs, 491 000 voitures seront fabriquées cette année et vendues dans 85 pays. Depuis le 30 mai 2000, Volkswagen possède 100 % des actions de Skoda Auto.

  • 31/10/2005

    Le Premier ministre tchèque Jiri Paroubek a décidé de demander au Président Vaclav Klaus de le charger de direction du ministère de la Santé. Il réagit ainsi au refus du Président de nommer David Rath ministre de la Santé. Le Président explique son refus par le fait que David Rath est président de l'Ordre des médecins tchèques, fonction qui est incompatible avec celle de ministre de la Santé publique. Néanmoins David Rath est d'ores et déjà vice-ministre de la Santé et après le départ de la ministre Milada Emmerova, dirige pratiquement le ministère.

    Auteur: Václav Richter
  • 31/10/2005

    Les hommes d'affaires de 120 compagnies espagnoles sont arrivés à Prague pour participer au Forum commercial tchéco-espagnol qui cherchera de nouvelles possibilités commerciales en République tchèque. Y participeront également de nombreuses sociétés tchèques. Les échanges commerciaux entre la Tchéquie et l'Espagne ont considérablement augmenté ces dernières années.

    Auteur: Václav Richter

Pages