• 19/02/2003

    La ministre de l'Education, Petra Buzkova, vient de présenter son projet de réforme du bac en Tchéquie. Son but est d'augmenter l'objectivité, la fiabilité et la valeur de cet examen. Le nouveau bac devrait avoir deux parties : une commune et élaborée par l'Etat, l'autre plus profilée et élaboré par les établissements scolaires. Nouveauté : les mathématiques ne seront plus obligatoires.

  • 18/02/2003

    Pour la première fois, les Tchèques éliront leurs députés au Parlement européen les 14 et 15 juin 2004. Les deux Chambres du Parlement tchèque viennent d'approuver la loi sur les élections au Parlement européen. La République tchèque aura 24 députés dans cette institution européenne.

    Auteur: Astrid Hofmanová
  • 17/02/2003

    Mesures de sécurité exceptionnelles à l'aéroport international de Prague à partir de ce lundi. Des patrouilles de police armées dans les halls et quelques dizaines de militaires en renfort. Les voyageurs en partance pour les Etats-Unis, le Canada ou la Grande-Bretagne accomplissent les mêmes formalités de départ que dans les aéroports américains.

    Auteur: Omar Mounir
  • 17/02/2003

    L'Eglise catholique conçoit l'élargissement de l'Union européenne comme une européenisation de l'Europe, a déclaré l'évêque pragois, Vaclav Maly. Nous apportons au sein de l'Union, a-t-il dit en substance, un certain nombre de valeurs parmi lesquelles la justice sociale, les droits de l'homme, la liberté de culte ou la bioéthique, mais aussi l'héritage chrétien de la culture européenne.

    Auteur: Omar Mounir
  • 16/02/2003

    Les partis politiques formant la coalition gouvernementale décideront, le 19 février, de la nomination de leur candidat à la troisième présidentielle, qui aura lieu le 28 octobre. Tout dépend de la position des députés de la social-démocratie qui est attendue avec impatience par les autres partis. Seront-ils tous pour le professeur, ancien ministre de l'Education, Jan Sokol ?

  • 15/02/2003

    Prague, comme beaucoup d'autres villes dans le monde, Prague a vécu, ce samedi, des manifestations contre la guerre en Irak, à l'occasion de la Journée européenne contre la guerre dans ce pays, déclaré l'année dernière à Florence par le Forum social. A noter deux manifestations : la première organisée par L'Initiative contre la guerre et les étrangers qui vivent à Prague. Dans les 300 personnes se sont réunies sur la place Jan Palach. Seconde manifestation, celle organisée par les communistes, sur la place Venceslas, dans le centre de la capitale. Environ un millier de personnes ont entendu les attaques vervales sévères du président des communistes, Miroslav Grebenicek contre la guerre en Irak. Les manifestants ont organisé un défilé à travers le centre, vers l'ambassade américaine. Les deux manifestations se sont déroulées dans le calme et les forces de l'ordre n'ont pas été obligées d'intervenir.

  • 15/02/2003

    La présidence de la social-démocratie a soutenu unanimement la nomination du professeur Jan Sokol, ancien ministre de l'Enseignement, en tant que candidat de toute la coalition gouvernementale, pour la troisième présidentielle qui aura lieu le 28 février.

  • 15/02/2003

    Selon le quotidien national, Mlada fronta Dnes, le service militaire pourrait ne plus exister, déjà en 2005, donc plus tôt que prévu. Selon le quotidien, il faut pour cela conserver l'intérêt pour le service dans une armée professionnelle, et l'économie ne peut se retrouver en crise. La Tchéquie ne devrait pas être touchée par des catastrophes naturelles, comme les inondations de l'année dernière.

  • 14/02/2003

    L'ambassade de la République tchèque à Paris a organisé, ce vendredi, une table ronde dont le thème était la personnalité de l'ancien Président, Vaclav Havel. Plusieurs dizaines de personnalités y ont pris part.

  • 14/02/2003

    Samedi, deux manifestations sont prévues à Prague contre la guerre en Irak. La première est organisée par l'Initiative contre la guerre, en commun avec certains étrangers vivant à Prague. Les communistes se retrouveront sur la place Venceslas, dans le centre de la capitale. La police ne prépare pas de mesure spéciales, les manifestations devant se dérouler dans le calme.

Pages