• 02/06/2005

    Les autorités biélorusses ont refusé de délivrer un visa au député tchèque Svatopluk Karasek (Union de la liberté-Union démocratique) qui devait participer, dimanche prochain, à Minsk, avec trois autres députés du Parlement tchèque, à un concert de soutien aux opposants au régime Loukachenko. Selon Svatopluk Karasek, il s'agit d'une décision politique, liée à sa participation, en automne dernier, à une manifestation de l'opposition, lors des élections législatives en Biélorussie. Le député a informé de l'incident le ministère tchèque des Affaires étrangères.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 02/06/2005

    La Cour suprême de justice de Roumanie a condamné l'entrepreneur tchèque Frantisek Priplata à huit ans de prison pour complicité de meurtre d'un leader syndicaliste, perpétré en 2000, a informé l'agence de presse tchèque CTK. En Roumanie, le verdict est sans appel.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 02/06/2005

    Le plus important salon de l'automobile de République tchèque, Autosalon, a ouvert ses portes jeudi, à Brno, en Moravie du sud. Quelque 300 entreprises de 14 pays 'y prennent part. Les marques américaines Cadillac et Corvette annoncent, au salon, leur arrivée sur le marché tchèque et l'usine TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile) fraîchement inaugurée à Kolin, en Bohême centrale, y présente ses nouveaux modèles.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 02/06/2005

    Le Pavillon tchèque à l'Expo 2005 d'Aïchi, au Japon, a accueilli, depuis son ouverture, il y a deux mois, 500 000 visiteurs. Le 24 juin prochain aura lieu, à l'Expo, la Journée tchèque en présence du Premier ministre tchèque Jiri Paroubek qui s'y arrêtera lors de son voyage au Japon et en Chine.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 01/06/2005

    Au sommet de l'Union européenne, le 16 juin prochain, la République tchèque proposera que le délai pour terminer le processus de ratification de la Constitution européenne soit prolongé au-delà de l'année 2006. Voilà le mandat avec lequel la délégation tchèque avec en tête le Premier ministre Jiri Paroubek partira pour le sommet européen et auquel le cabinet a donné, ce mercredi, son aval. Le projet réagit au non français à la Constitution européenne. L'adoption du document reste une priorité du gouvernement Paroubek.

  • 01/06/2005

    Le président de la République Vaclav Klaus a entamé une visite de 3 jours en Finlande. Connu pour son attitude négative vis-à-vis du traité constitutionnel, le président effectue cette visite un jour après sa rencontre avec le chef du gouvernement tchèque, ayant pour but de régler leur conflit au sujet de la politique étrangère du pays. Klaus était critiqué par Paroubek pour ne pas défendre, lors des déplacements à l'étranger, l'idée d'une intégration approfondie et d'une constitution unie. Les deux hommes ont décidé de coordonner leurs positions et agir en accord.

  • 01/06/2005

    Exercer le métier de chauffeur de taxi sera dorénavant plus difficile. La nouvelle loi signée par le président de la République Vaclav Klaus rend plus sévères les conditions d'exercice de ce métier, souvent critiqué pour des abus dont sont surtourt victimes de nombreux touristes. La loi prévoit, entre autres, qu'après trois infractions, le chauffeur perdra définitivement sa licence de taxi.

  • 01/06/2005

    La tentative de certains politiciens tchèques de raviver, au niveau parlementaire, le dialogue tchéco-cubain, y compris une visite de Cuba, est compliquée par la récente expulsion du sénateur Karel Schwarzenberg par les autorités cubaines et le refus de visas à plusieurs députés européens. En mai dernier, le sénateur tchèque devait participer à la Havane à une rencontre internationale organisée par des dissidents cubains. A cause des atteintes aux droits de l'homme à l'île et après cet incident, les rapports tchéco-cubains restent tendus.

  • 31/05/2005

    Le conflit entre le chef du gouvernement Jiri Paroubek et le président de la République Vaclav Klaus au sujet de la politique étrangère du pays semble réglé, du moins provisoirement. Après leur rencontre ce mardi au Château de Prague, les deux hommes, l'un proeuropéen, l'autre farouche opposant à une intégration approfondie de l'UE, ont décidé de se concerter et de coordonner leur action lors de leurs déplacements à l'étranger.

  • 31/05/2005

    Le Premier ministre a par ailleurs annoncé la réunion mercredi prochain des chefs des partis de la coalition gouvernementale pour discuter de la ratification de la Constitution européenne. Cette annonce est intervenue quelques temps après la prise de position des chrétiens démocrates (KDU-CSL), membres de cette coalition, qui souhaitent interrompre le processus et ne pas lancer la campagne d'information prévue par le chef du gouvernement.

Pages